2 juin 2016
Le Cégep de Sorel-Tracy se démarque en français
Par: Deux Rives
Le taux de réussite pour l’épreuve uniforme de français en 2014-2015 s’élève à 89%. | TC Média - Archives

Le taux de réussite pour l’épreuve uniforme de français en 2014-2015 s’élève à 89%. | TC Média - Archives

Le taux de réussite à l’épreuve uniforme de français ne cesse d’augmenter d’année en année au Cégep de Sorel-Tracy. Le taux se situe à 89% en 2014-2015.

L’établissement a déterminé, dans son plan stratégique, une cible de 85% à atteindre. « On est très fier de nos résultats. Le défi est de le maintenir dans le temps. On a mis beaucoup d’efforts au cours des dernières années. On récolte maintenant les résultats », affirme la directrice générale du Cégep de Sorel-Tracy, Fabienne Desroches.

Depuis 2010, les résultats ne cessent d’augmenter, explique le directeur des études, Denis Boucher. En plus de dépasser la cible établie dans le plan stratégique, le Cégep de Sorel-Tracy dépasse également la moyenne québécoise qui s’élève à 83,8%.

« On la dépasse constamment. Pour le collège, la réussite est importante. On ne travaille pas juste pour réussir l’épreuve uniforme de français, mais aussi pour la valorisation du français », souligne-t-il.

Le Cégep a mis en place une politique de valorisation du français il y a cinq ans. De cette initiative, plusieurs mesures ont été mises en place afin d’augmenter la qualité du français des étudiants et des professeurs.

Les étudiants peuvent réaliser des exercices disponibles dans l’espace web L’Aire du Français sur le site Internet du Cégep. En plus du centre d’aide en français, les étudiants peuvent aussi utiliser le cahier individuel d’autocorrection. « Ça leur permet de s’évaluer personnellement en collaboration avec un professeur. »

Pour ce qui est de l’épreuve uniforme, une pratique de rédaction est organisée durant la session pour préparer les collégiens.

Toutes ces mesures ont certainement eu un impact sur les résultats, croit M. Boucher. On constate une augmentation marquée du taux de réussite en 2010-2011.

« On n’est pas capable de faire une corrélation précise. Toutes ces actions qu’on met en place ont un impact sur la qualité de la langue. Je n’ai pas les résultats pour tous les établissements, mais on peut présumer être dans la tête de peloton encore cette année. »

La réussite de l’épreuve uniforme de français est obligatoire pour l’obtention du diplôme d’études collégiales. L’examen, le même pour l’ensemble du Québec, est fourni par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Taux de réussite

2010-2011 : 80,7%

2011-2012 : 86%

2012-2013 :87,7%

2013-2014 : 88%

2014-2015 : 89%

image