16 février 2021
Le Cégep de Sorel-Tracy fait bonne figure dans le nouveau classement des cégeps
Par: Katy Desrosiers

Le Cégep de Sorel-Tracy voit son rang de diplomation augmenter dans la plupart des programmes avec la nouvelle méthode de classement. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le Journal de Montréal a dévoilé, pour une deuxième année, son palmarès des cégeps, le 13 février. Avec le nouveau classement « effet cégep », le Cégep de Sorel-Tracy voit sa position monter pour pratiquement tous les programmes offerts, se retrouvant même dans le top 5 de trois programmes.

Publicité
Activer le son

L’an dernier, dans nos pages, la directrice générale du Cégep de Sorel-Tracy, Stéphanie Desmarais, affirmait qu’il fallait prendre avec réserve les résultats puisque les données ne portaient que sur la diplomation et qu’ainsi, plusieurs données primordiales concernant la réussite scolaire avaient été mises de côté, comme la qualité des services.

Cette année, le Journal de Montréal a mis en place « l’effet cégep », un classement considérant la différence entre la diplomation réelle et la diplomation prévue. La diplomation prévue est calculée avec la moyenne générale des étudiants à leur arrivée au collégial. Ainsi, ce classement prend en compte la valeur ajoutée des établissements lorsque la force scolaire des étudiants est considérée.

Sans « l’effet cégep », le programme préuniversitaire Sciences de la nature du Cégep de Sorel-Tracy se classe au 11e rang sur 52 collèges. Avec « l’effet cégep », il grimpe au 4e rang. Le programme Techniques de comptabilité et de gestion se classe au 22e rang sur 43 collèges sans « l’effet cégep » alors qu’il est au 5e rang avec « l’effet cégep ». Le Cégep de Sorel-Tracy se retrouve donc dans le top 5 de trois programmes soit Techniques de comptabilité et de gestion (5e rang), Techniques de génie mécanique (4e rang) et Sciences de la nature (4e rang).

La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, a mentionné au Journal de Montréal vouloir travailler sur la transition entre le secondaire et le cégep. « C’est un passage très important. Du financement supplémentaire pourrait être au rendez-vous, selon les besoins », a-t-elle indiqué.

Pour ce qui est des taux de diplomation réguliers des programmes du Cégep de Sorel-Tracy, ils sont semblables pour la plupart à ceux de l’an dernier.

Une hausse est constatée en Arts, lettres et communication où le taux est passé de 51,3 % à 61,2 %. Toutefois, le taux de diplomation du programme Techniques de l’informatique est passé de 62,9 % à 56,4 % et celui du programme Techniques de comptabilité et de gestion de 75,5 % à 66,7 %.

Le Cégep de Sorel-Tracy compte 1320 étudiants, dont 13,9 % sont en situation de handicap. Cette situation peut comprendre un trouble d’apprentissage, un handicap ou un problème de santé mentale. La majorité des étudiants ne déclarent pas leur handicap à leur arrivée au collégial.

Le classement a été réalisé avec les données les plus récentes disponibles, soit celles de 2018.

Stéphanie Desmarais a préféré ne pas commenter le palmarès cette année.

 

Programmes

Taux de diplomation

Rang de diplomation

« Effet cégep »

Programmes préuniversitaires

Arts, lettres et communication

61,2 %

21/50

13/50

Sciences de la nature

88,1 %

11/52

4/52

Sciences humaines

51,3 %

45/52

45/52

Programmes techniques

Comptabilité et gestion

66,7 %

22/43

5/43

Éducation spécialisée*

50,3 %

19/21

18/21

Génie mécanique*

67,3 %

8/15

4/15

Informatique

56,4 %

22/40

6/40

Soins infirmiers

57,3 %

38/44

20/44

image