30 septembre 2020
« Le but principal était de jouer au soccer et c’est mission accomplie! » – Patrick Turgeon
Par: Jean-Philippe Morin

L’Alliance U13FA est demeurée invaincue en 2020. Photo gracieuseté

Vers la fin du mois de mai, bien malin celui qui aurait pu prédire qu’une saison de soccer allait se jouer cet été. Quelques mois plus tard, le Club de soccer du Bas-Richelieu (CSBR) peut se féliciter d’avoir permis à des centaines de jeunes de fouler les terrains avec le sourire.

Publicité
Activer le son

« Notre but principal, c’était de jouer. C’est pour ça qu’on a mis autant d’efforts pour relever cette organisation. C’est une grosse machine, il a fallu travailler fort, mais quand on a vu les sourires dans le visage des jeunes, on s’est dit que ça valait la peine », soulève le directeur général du CSBR, Patrick Turgeon.

Somme toute, les règles sanitaires ont été bien appliquées par les entraîneur(se)s et les joueur(se)s. « On a eu 53 équipes au niveau récréatif et 15 au niveau compétitif, donc c’était difficile de surveiller partout. Il a fallu se fier à la bonne foi des entraîneurs et des bénévoles, mais ce qu’on a remarqué, c’est que les règles étaient respectées. Il fallait se laver les mains chaque fois qu’on sortait du terrain, laver les ballons et les cônes chaque soir, etc. On y est arrivé! La preuve que tout a bien fonctionné, il n’y a eu aucun cas de COVID dans le Club », se réjouit Patrick Turgeon.

Malgré tout, démarrer la saison n’a pas été une mince affaire. « Il a fallu couper dans les dépenses, ce n’était pas évident. J’aimerais toutefois souligner la fidélité des partenaires financiers qui nous ont permis d’avoir une saison. On a ramassé autant d’argent même s’il n’y avait pas d’événement. Grâce à eux, les jeunes ont pu fouler les terrains de la région », lance le directeur général.

Des équipes se démarquent

Plusieurs équipes ont connu une excellente saison, écourtée en raison du contexte actuel. Entre autres, l’Alliance U13FA est demeurée invaincue toute l’année grâce à une fiche de neuf victoires et trois parties nulles, remportant ainsi le championnat de saison. L’équipe des entraîneurs Benoit Dupuis, Frédérique Giguère, Louis Lacouture et Sébastien Dupré n’a accordé que 10 buts en 12 joutes.

Une autre équipe s’est hissée au sommet du classement, soit l’Alliance U16FA grâce à une fiche de neuf victoires, une défaite et deux parties nulles. La formation des entraîneurs Steve Montigny, Hugo Desmarais, Josée Benoit et Martin Pagé a terminé l’année avec un différentiel buts pour/buts contre de +26.

Quant à l’Alliance U18MA, la formation de Pierre Pellerin et Katy Berthiaume jouait pour le premier rang lors du dernier match contre le CSVR, mais en raison d’une défaite de 3-2, les Sorelois ont terminé au deuxième rang du classement.

À noter qu’en raison de la saison écourtée, il n’y avait pas de séries éliminatoires dans le soccer compétitif cette année.

D’autres formations ont également bien fait, dont l’Alliance U10MA et l’Alliance U9FA.

Une belle saison dans le récréatif

Même s’il n’y a pas eu de week-end festif pour le soccer récréatif à la mi-août, la grande majorité des jeunes ont aimé leur saison, avance Patrick Turgeon.

« Il y a toutefois eu deux bémols. Comme on a parti la saison très rapidement en raison de l’incertitude liée à la pandémie, on n’a pas pris le temps de faire des évaluations de joueurs, si bien qu’il y avait des iniquités dans les équipes. Si c’était à refaire, on prendrait deux semaines pour bien faire les évaluations. Il y a eu aussi un manque d’arbitres pendant la saison puisque des entreprises manquaient d’employés et les jeunes ont délaissé l’arbitrage. Mais somme toute, les joueurs ont aimé leur année dans les circonstances. Il faut se rappeler qu’en mai, on a bien failli ne pas jouer du tout », rappelle le directeur du CSBR.

Des joueurs étoiles sélectionnés

Quelques porte-couleurs de l’Alliance ont été sélectionnés pour faire partie du Centre de développement régional (CDR) de la région Richelieu-Yamaska : Charlie Guertin, Florence Gagnon, Amélia Arseneault et Anna Fontaine pour le groupe U10F, Ophélie Lepage et Emmanuelle Guertin pour le groupe U12F, Samy Robillard pour le groupe U10M, Tristan Dumas et Grégoire Bilodeau pour le groupe U11M ainsi que Grégory Houle et Alexis Joyal pour le groupe U12M. Simon Nolin (groupe U10M) a aussi été invité à l’école des gardiens de but.

Le CDR a pour mission d’identifier les joueurs et joueuses U10, U11 et U12 de la région ayant un bon potentiel et de les réunir ponctuellement afin d’aider à leur développement. Ces athlètes présentant des potentiels remarqués s’entraîneront ensemble à Saint-Hyacinthe cet automne et cet hiver afin d’améliorer leurs techniques individuelles. L’objectif final est de permettre aux meilleurs joueurs de la région d’être identifiés pour le Programme de sélection régionale (PSR) en U13 et U14. Ce PSR s’adresse aux joueurs et joueuses âgés de 14 ans afin de participer au tournoi des sélections régionales ou aux Finales des Jeux du Québec. C’est la première compétition provinciale d’envergure qui regroupe les 19 régions composant le Québec au niveau sportif.

Le CSBR tient aussi cet automne son propre centre de développement local à Sorel-Tracy tous les samedis, de 13 h à 16 h. Au lieu d’être sélectionnés comme pour le CDR, la formule fonctionne par inscriptions. Or, le CSBR a enregistré un record de 76 jeunes de 4 à 15 ans qui ont décidé de participer à ce centre de développement local afin de parfaite leurs techniques individuelles.

image