26 février 2019
Le boccia, une passion qui mène Alexandre Raymond aux Jeux du Québec
Par: Jean-Philippe Morin

Alexandre Raymond, avec sa mère Isabelle Blette, vivront l'aventure des Jeux du Québec pour une deuxième fois en mars. Photo gracieuseté

Atteint de paralysie cérébrale depuis la naissance, Alexandre Raymond a trouvé un sport où il peut pleinement s’épanouir : le boccia. Dans cette discipline, qui est un mélange entre la pétanque et le curling, le Sorelois de 16 ans pourra affronter d’autres compétiteurs ayant un handicap à l’occasion des Jeux du Québec qui auront lieu dans la capitale nationale du 1er au 9 mars.

Il s’agira de sa deuxième présence à vie aux Jeux, lui qui y avait participé en 2013. Il s’agissait alors de la première année du boccia à cette compétition provinciale attendue.

« Alexandre pratique ce sport depuis six ans maintenant. Pour lui, c’est une sorte de dépassement de soi, il s’accomplit là-dedans. C’est un sport de stratégie et il n’y en a pas beaucoup des sports pour les personnes atteintes de paralysie cérébrale », souligne sa mère Isabelle Blette, qui est sa complice dans cette aventure. Quant à son père Patrick Raymond, il sera aussi aux Jeux du Québec comme entraîneur.

Alexandre dispose d’une rampe et doit faire rouler la balle dans cette rampe. C’est sa mère qui dépose la balle, mais c’est Alexandre qui décide de l’enlignement et de la distance. Chaque coup doit être calculé en fonction de ce que l’adversaire pourra faire.

À la dernière compétition des Défis sportifs en 2018 à Montréal, le jeune homme a remporté la médaille d’argent dans la catégorie BC3 (rampe avec assistant). Il participe depuis quelques mois à des compétitions dans le circuit Boccia Québec contre les meilleurs joueurs du Canada dans cette discipline.

« Il apprend beaucoup plus en jouant contre les meilleurs. Il joue chez les seniors malgré ses 16 ans, donc il est un des plus jeunes », explique Mme Blette.

Il y a quelques semaines, Alexandre Raymond a été sélectionné pour faire partie de l’équipe du Québec comme athlète espoir. Il a fait son premier camp d’entraînement et il espère qu’il sera choisi pour participer aux Championnats canadiens qui auront lieu à Victoria à la fin de 2019.

image