23 juin 2017
Le Bloc québécois insatisfait des décisions gouvernementales
Par: Louise Grégoire-Racicot
Louis Plamondon et Martine Ouellet lors de leur passage récent à Odanak. | Photo: - Gracieuseté

Louis Plamondon et Martine Ouellet lors de leur passage récent à Odanak. | Photo: - Gracieuseté

Dans son bilan de fin de session, le Bloc québécois a dressé un sombre portrait de l’attention accordée au Québec dans les décisions gouvernementales. Ce à quoi acquiesce son président de caucus, Louis Plamondon.

Le Bloc reproche au gouvernement canadien de n’avoir rien fait depuis 2013 pour défendre le nouveau régime forestier québécois auprès des États-Unis et.d’avoir mis du temps avant d’accorder des garanties de prêts pour éviter la fermeture d’usines », déplore le chef du parti, Martine Ouellet.

Elle critique aussi le fait que M. Trudeau n’ait pas acquiescé à la demande du Québec de retarder l’entrée en vigueur de la légalisation de la marijuana afin d’évaluer les impacts sur la santé publique. « De plus le Québec devrait avoir le plein contrôle de la production qui pourrait représenter des milliards de revenus supplémentaire pour lui », a-t-elle ajouté.

M. Trudeau a aussi nié l’exercice des droits fondamentaux et prérogtives du peuple quebecois en opposant une fin de non-recevoir àl’éventualité évoquée par M. Couillard d’une réouverture de la constitution, dénonece Mme Ouellet.

Les députés bloquistes reprochent également à Justin Trudeau de trancher systématiquement du côté de Toronto. La banque de privatisation des infrastructures que le Québec voulait voir s’établir à Montréal le sera à Toronto.« Le Bloc Québécois se désole davantage de constater que les 40 députés libéraux du Québec n’ont pas fait le poids face au lobby de Toronto. Pire, dit le député Gabriel Ste-Marie, les projets d’infrastructures de la banque seront au-dessus des lois québécoises ».

Fier des combats menés

Le Bloc se dit satisfait des combats menés contre le crime organisé en déposant un projet de loi pour interdire les insignes de groupes criminalisés; de la motion déposée afin de reconnaître la Palestine comme un État; d’avoir lutté pour la protection de l’intégralité du système de gestion de l’offre et mis en ligne une pétition demandant de protéger les producteurs de lait du Québec qui sera déposée auprès de l’ambassade américaine.. Il a posé plusieurs questions sur le libre-échange, les paradis fiscaux et sur le projet de dépotoir nucléaire de Chalk River et dit rester vigilant dans le dossier du pipeline de pétrole Énergie Est..

image