30 septembre 2020
Laurence Manning lance un second album comprenant entièrement des compositions
Par: Katy Desrosiers

La pianiste Laurence Manning lancera sous peu son deuxième album. Photo Philippe Manning

Laurence Manning lors d’un enregistrement au Studio Piccolo à Montréal. Photo Philippe Manning

Le prochain album de Laurence Manning, Piano Mirror, comprendra seulement des compositions. Photo Pierre-Luc Daoust

La pianiste soreloise Laurence Manning est en voie de produire son second album Piano Mirror et cette fois-ci, seulement des compositions originales s’y retrouveront. Pour l’aider à financer ce projet, qui sera enregistré au prestigieux Studio Piccolo à Montréal, l’artiste a lancé une campagne de sociofinancement.

Publicité
Activer le son

En 2017, Laurence Manning a commencé à faire des arrangements de musique de jeux vidéo. La même année, elle s’est lancée dans la composition. Son style musical est néoclassique, néo-médiéval et celtique, inspiré par la musique de jeux vidéo, de films et de séries.

Cet album comprendra 16 de ses meilleures compositions. Elle souhaite qu’il soit prêt à la fin novembre pour que les gens puissent l’avoir à Noël.

Le samedi 26 septembre, la campagne de financement sur le site Kickstarter a été officiellement lancée. Sur cette plateforme, l’objectif fixé doit être atteint dans les 30 jours pour que l’artiste puisse collecter les fonds. L’objectif de la pianiste était, en excluant la partie qu’elle investit de sa poche, 4500 $. En moins de sept heures, il a été atteint. Les gens peuvent toujours donner et l’argent supplémentaire amassé servira à améliorer l’album, entre autres, le visuel et la qualité sonore. Des objectifs élargis ont été établis et chaque fois qu’un d’eux sera atteint, l’artiste dévoilera une surprise. À 5000 $, elle a diffusé, le 26 septembre, un concert en direct sur les réseaux sociaux pour présenter ses compositions. Ceux qui contribuent peuvent également avoir accès à une précommande de l’album.

Une passion pour la composition

C’est lors de la période des Fêtes en 2019 que Laurence Manning a développé un intérêt marqué pour la composition.

« J’étais à la croisée des chemins. J’avais plusieurs projets, un avec une compagnie de jeux vidéo. Je me sentais prête à faire un album axé sur un jeu vidéo, Castlevania. J’étais en contact avec la compagnie, mais les procédures, c’est tellement long. […] Je me disais que j’avais déjà composé de très belles choses, donc pourquoi ne pas aller plus loin avec ça », souligne-t-elle.

Avec la pandémie, comme les concerts sont tous tombés à l’eau, elle s’est retrouvée avec plus de temps pour ses projets de création.

Une des raisons aussi qui l’ont poussée à composer est son admiration pour les femmes compositrices. Son doctorat à l’Université de Montréal, elle l’a réalisé sur la compositrice allemande Fanny Mendelssohn.

« J’ai vu comment elle était déterminée et qu’elle a continué à faire de la musique même si ce n’est pas ça qu’on lui recommandait de faire. Elle était une femme de son temps et composait de la musique de son époque. Donc moi, en m’intéressant à la musique de jeux vidéo, de séries, de films, pour moi, c’est la musique d’aujourd’hui », raconte-t-elle.

Déjà présente en ligne

Avec la pandémie, de plus en plus d’artistes explorent la création de contenu en ligne. Cependant, pour Laurence Manning, ce volet était familier.

« Je trouve que je suis chanceuse. Ce n’est pas tous les artistes qui avaient déjà un pied dans le numérique. Déjà, ce n’était pas mon principal revenu les concerts. Sur Patreon (une plateforme de financement) j’ai des gens qui m’encouragent, des mécènes me donnent de l’argent chaque mois pour que je puisse continue à faire des vidéos et des arrangements. J’ai aussi des revenus grâce à YouTube, Twitch », mentionne la pianiste, qui cumule plus de 30 000 abonnés, d’un peu partout sur la planète, sur ses différentes pages sur les réseaux sociaux.

Elle affirme aussi qu’il s’agit d’un travail qu’on ne peut improviser du jour au lendemain, elle qui a passé plusieurs mois à apprendre à faire elle-même la captation et le montage des vidéos.

Adapter des projets

L’artiste a récemment créé un nouveau trio musical, le Laurence Manning Trio, avec deux amies. Bien que pour l’instant il est plus difficile de pratiquer toutes ensemble, les trois femmes continuent de perfectionner leur matériel en souhaitant le faire découvrir au public sous peu.

Laurence Manning poursuit également à distance son implication comme pianiste avec l’Ensemble Vocal Trame Sonore.

Les détails concernant les projets de Laurence Manning et pour contribuer à sa campagne de financement se retrouvent sur ses réseaux sociaux.

image