23 octobre 2018
L’Association des riverains et amis du Richelieu se réunissent à Saint-Ours
Par: Jean-Philippe Morin

Le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, a accepté l'invitation de l'Association des riverains et amis du Richelieu. (Photo: gracieuseté)

Le 17 octobre dernier, le maire Sylvain Dupuis accueillait à l’hôtel de ville, les membres du conseil administration de l’Association des riverains et ami – es du Richelieu qui tenaient pour l’occasion, une réunion de leur conseil administration. Le maire participait, à titre d’invité, aux échanges sur les problématiques de la rivière Richelieu.

Publicité
Activer le son

Cette association regroupe toutes les personnes ayant à coeur la protection et l’avenir de cette rivière patrimoniale de la région. Le Richelieu constituait autrefois le meilleur moyen pour voyager et pour transporter les marchandises. C’est pourquoi plusieurs villages se sont établis sur ses rives. Par la suite, plusieurs agglomérations se sont développées autour de nouveaux axes de transport, les routes et les rails. Simultanément, l’exploitation des terres agricoles a évolué pour devenir de plus en plus intensive.

« Nous avons échangé sur la problématique importante de la navigation responsable et l’importance de jumeler nos efforts pour améliorer la situation sur la rivière Richelieu, qu’il s’agisse de la protection de ses berges, de l’activité nautique, des enjeux sécuritaires qui lui sont liés, de la qualité de ses eaux et de son habitat faunique », déclare Sylvain Dupuis.

Aucune juridiction (fédérale, provinciale, municipale, MRC, et autres) n’a de pouvoir entier sur ce qui se passe sur et autour de la rivière, ajoute M. Dupuis. « Pire, chacune des juridictions se montre impuissante et, dans les faits, se lance la balle en termes de responsabilité », ajoute le maire de Saint-Ours, qui s’est engagé à proposer au conseil municipal de Saint-Ours de développer une collaboration avec l’association et les villages avoisinants afin de développer des solutions durables.

image