20 septembre 2016
L’ancien député Sylvain Simard appuie Lisée
Par: Julie Lambert
Sylvain Simard appuie le candidat Jean-François Lisée. | Photo: TC Média – Archives

Sylvain Simard appuie le candidat Jean-François Lisée. | Photo: TC Média – Archives

L’ancien député de Richelieu Sylvain Simard a donné son appui au candidat Jean-François Lisée dans la course à la chefferie du Parti québécois (PQ). Contrairement au député actuel Sylvain Rochon, qui appuie Alexandre Cloutier, il croit qu’un référendum sur la souveraineté doit être écarté pour quelque temps.

Sylvain Simard a été séduit par le programme de M. Lisée surtout sur ses propositions en matière de développement social et économique, affirme-t-il.

Actuellement en deuxième position, l’aspirant-chef au PQ veut entre autres hausser le salaire minimum à 15$ et contrer l’évasion et l’évitement fiscal.

« On a le devoir de regarder l’avenir du parti et M. Lisée est très intelligent, très articulé. C’est un homme pragmatique et réaliste. C’est le candidat qui a la meilleure chance de remplacer le Parti libéral. »

Même si la course à la chefferie a été lancée au printemps dernier, M. Simard croit que le débat sur cette course n’a pris son envol que dans les dernières semaines.

« Il y a deux semaines, la course n’était pas ce dont on parlait le plus sur le bord de la piscine. Les gens et les médias ont toutefois commencé à en parler. Les débats ont commencé et plus cela avance, plus l’intérêt des gens sera là », est certain l’ancien politicien.

La souveraineté divise les clans

L’engagement ferme du député de Rosemont et ancien conseiller de Lucien Bouchard et de Jacques Parizeau de ne pas tenir de référendum dans le premier mandat d’un gouvernement du PQ a également plu à M. Simard.

« Cela nous donnera le temps de refaire nos forces et de revenir à la charge pour déloger les libéraux, soutient-il. Les autres candidats ont été soit très peu clairs sur leur position ou, comme Martine Ouellet, trop rapides. C’est une idée trop précieuse et trop importante pour l‘avenir du Québec. Il serait dangereux de ne pas prendre le temps d’en discuter. »

L’actuel député de Richelieu Sylvain Rochon, qui a été attaché politique de Sylvain Simard pendant plusieurs années, a donné son soutien au candidat Alexandre Cloutier dès le départ. Ce dernier est actuellement en tête dans les sondages.

Pour M. Simard, il est normal que des divergences d’opinions existent entre les membres du parti. « M. Rochon a tout à fait le droit de donner son appui au candidat qui juge le meilleur. Après l’élection, il faudra tous vivre ensemble et se tenir autour de l’élu », souligne-t-il.

Quant au principal intéressé, Sylvain Rochon, il respecte la décision de son ancien confrère de travail, mais il pense qu’il ne faut pas fermer la porte sur la question de la tenue d’un référendum. Le candidat qu’il soutient souhaite consulter les membres du parti pour décider de la question six mois avant les élections.

« Nous avons d’excellents candidats. Mon vote ne vaut pas davantage que le sien ou que celui des autres, et vice versa. M. Simard a fait son analyse et je la respecte, même si je ne la partage pas. Il ne suffit pas de choisir un chef, mais de choisir aussi un chef d’équipe et Alexandre Cloutier est un rassembleur », conclut le député de Richelieu.

image