27 novembre 2019
L’accélérateur d’entreprises végétales agricoles financé par Desjardins
Par: Jean-Philippe Morin

De nouveaux modèles pourront être développés par des entrepreneurs agricoles. Photo gracieuseté

De nouveaux modèles pourront être développés par des entrepreneurs agricoles. Photo gracieuseté

La Chambre de développement agricole de la Société d’agriculture de Richelieu annonce la participation financière majeure de Desjardins à l’accélérateur d’entreprises végétales agricoles de la région. La démarche visée sera de tester et développer des modèles agraires proposés par de nouveaux entrepreneurs agricoles du milieu.

Des espaces pour la culture, le conditionnement, la conservation et l’échange d’expertise seront mis à la disposition de futurs agriculteurs et entrepreneurs agricoles afin de qualifier les nouveaux modèles de la production végétale et le développement agricole du Québec.

L’investissement dans cet outil permettra de mettre à la disposition des entrepreneurs incubés des outils plus adaptés aux nouveaux bancs d’essai (couverture de sol, paillis naturel, mycorhization de terreau, plantation végétale, compagnonnage, etc.).

Ce partenariat entre la Société d’agriculture de Richelieu et Desjardins permet d’offrir une plus grande gamme de possibilités agraires à notre façon de développer nos produits avec une plus grande efficacité tout en protégeant notre grenier alimentaire et le terroir agricole.

Cette aide financière contribuera à la bonification de la plateforme physique située à Sainte-Anne-de-Sorel. « Desjardins participe de multiples façons à accompagner et à outiller les entrepreneurs dans leur élan pour innover et promouvoir de nouveaux modèles agronomiques, c’est là un partenariat particulièrement riche de sens dans le contexte actuel, où il devient impératif de trouver de nouvelles façons de faire pour préserver et pérenniser les ressources », de préciser Pierre Desgranges, directeur général de la Caisse Desjardins Pierre-De Saurel.

image