9 mai 2018
La vitalité commerciale de Contrecœur célébrée deux fois par année
Par: Stéphane Martin

Environ 500 personnes ont participé au Dîner du Chasseur en octobre dernier. La 2e édition, prévue le 13 octobre prochain, se nommera Canard'O. (Photo: gracieuseté)

La Ville de Contrecœur étant en pleine expansion, les dirigeants déploient les grands moyens pour faire connaître les différents commerces sur le territoire.

La Sortie du bûcheron en avril et le Dîner du chasseur (Canard’O) en octobre sont deux activités annuelles qui sont organisées afin que les citoyens et les commerçants puissent se rencontrer. « La Sortie du bûcheron a attiré plus de 1 000 citoyens cette année. Les rues Saint-Antoine et L’Heureux étaient alors réservés aux piétons et les entreprises y tenaient des kiosques afin de se présenter. C’est aussi l’occasion pour la population de se retrouver et d’échanger entre Contrecœurois », explique la chargée de projet de Rues principales Contrecœur, Elizabeth Handfield.

Depuis 1996, l’organisme Rues principales Contrecœur agit à titre de chambre de commerce et son existence est plus que jamais nécessaire. « Ce n’est pas les commerces qui manquent et l’offre est des plus diversifiées, ajoute Mme Handfield. Le plus gros défi est de les faire découvrir aux nouveaux arrivants ou redécouvrir à la population générale. Beaucoup de nouveaux citoyens conservent leurs habitudes d’achat à l’extérieur, souvent à l’endroit d’où ils proviennent. Ce ne sont pas de mauvaises intentions, c’est de la méconnaissance du milieu. Il faut leur montrer qu’ici, ils peuvent retrouver tout ce dont ils ont besoin. »

L’association de gens d’affaires Rues principales Contrecœur compte 140 membres alors qu’environ 230 entreprises sont répertoriées sur le territoire de la Ville.

Pour la mairesse Maud Allaire, la vitalité commerciale passe par une excellente collaboration entre le service de développement économique de la Ville et l’organisme Rues principales.

« À la Ville, nous sommes des intervenants de première ligne, des facilitateurs afin de permettre aux promoteurs d’entrer rapidement et efficacement en contact avec les représentants des divers organismes et ministères des gouvernements fédéral et provincial si nécessaire. Nous sommes là pour soutenir et accompagner dans le processus de démarrage. Ensuite, nous passons le flambeau à Rues principales qui sont là pour tout le volet promotion et expansion », de conclure Mme Allaire.

image