10 juin 2016
La Ville de Sorel-Tracy termine avec un surplus de 2,1 M$ dans ses coffres
Par: Julie Lambert
La bibliothèque Le Survenant a subi des rénovations majeures en 2015 et le montant des travaux s’est chiffré à 1,16 M$. | Photo: TC Média – Archives

La bibliothèque Le Survenant a subi des rénovations majeures en 2015 et le montant des travaux s’est chiffré à 1,16 M$. | Photo: TC Média – Archives

La Ville de Sorel-Tracy a terminé l’année 2015 avec un surplus de 2,1 M$ grâce entre autres à la hausse de ses revenus.

Les états financiers ont été déposés, le 6 juin lors de la séance ordinaire du conseil de Ville, par la directrice du Service des finances et de la trésorerie est Vicky Bussière.

Elle expliquait la bonne performance de la municipalité grâce à l’augmentation des revenus de l’ordre de 3,7 M$ et une diminution de 1,6 M$ des dépenses.

« Une partie des revenus proviennent des nouvelles constructions et des projets de rénovation des citoyens. Les transferts des deux paliers gouvernementaux ont aussi été plus élevés que prévu. Les services rendus aux organismes et aux citoyens ont aussi été plus élevés et cela s’explique par la nouvelle entente supra locale concernant les infrastructures de loisir », a-t-elle expliqué.

La Ville a récupéré 942 000$ en taxation et 1,7 M$ grâce aux services rendus, dont une bonne partie provient de la nouvelle entente avec la MRC de Pierre-De Saurel dans le secteur des loisirs. Les revenus tirés des amendes et des pénalités se sont chiffrés à 1,2 M$, 306 000$ de plus que budgété par la Ville cette année.

L’administration plus légère

Une des raisons qui expliquent également les résultats financiers de la municipalité sont la diminution de ses dépenses dans l’administration générale. Du 1er avril au 31 décembre 2015, la Ville a diminué ses dépenses de 270 384$ pour atteindre 7,1 M$.

La directrice du Service financier a souligné que c’était en partie en raison la diminution des dépenses allouées aux honoraires professionnels et la baisse du nombre d’employés municipaux. « Nous n’avons pas remplacé les départs à la retraite et nous avons de moins en moins de personnel. »

Les coûts dans le secteur du Transport, qui comprend les Services de voirie, le déneigement et le transport en commun, ont également été moins élevés que prévu dans le budget municipal, soit 6,2 M$ au lieu de 7,5 M$. La Ville a, selon Mme Bussière, économisé surtout au niveau du déneigement en 2015.

La Ville n’a pas utilisé son excédent accumulé pour équilibrer son budget, contrairement à ce qu’elle avait envisagé dans ses prévisions budgétaires 2015. Ce montant a été transféré au budget 2016.

L’endettement total net à long terme consolidé de la municipalité s’élève en 2015 à 69,5 M$. C’est une augmentation de 8 M$ comparativement qu’en 2014. Le projet du parc éolien Pierre-De Saurel et la réalisation ainsi que le financement de travaux prévus en 2014 sont les principales causes de cette hausse, selon la Ville.

Des investissements majeurs

Les investissements de la municipalité ont été nombreux en 2015 alors qu’elle y a consacré près de 15,3 M$. On compte parmi les grands projets des travaux d’égout et d’aqueduc (5,8 M$), la réfection majeure de trottoirs et de réhabilitation de chaussées (931 000$), de réfection majeure de bâtiments comme la Capitainerie, le Colisée Cardin, la bibliothèque Le Survenant, le 3025 boulevard de Tracy, le garage municipal, la salle du conseil et le marché urbain (5,7 M$).

image