3 février 2017
La Ville de Sorel-Tracy s’entend avec ses cadres
Par: Deux Rives
Première rangée : Le maire Serge Péloquin, Bruno Isabelle, président de l’Association des cadres de la Ville de Sorel-Tracy (ACVST), Marc Guévremont, directeur général par intérim; deuxième rangée :  Benoît Préville, secrétaire-trésorier de l’ACVST, François Leprévost, directeur des Ressources humaines et Pierre Cournoyer, vice-président de l’ACVST. | Gracieuseté/VIlle de Sorel-Tracy

Première rangée : Le maire Serge Péloquin, Bruno Isabelle, président de l’Association des cadres de la Ville de Sorel-Tracy (ACVST), Marc Guévremont, directeur général par intérim; deuxième rangée : Benoît Préville, secrétaire-trésorier de l’ACVST, François Leprévost, directeur des Ressources humaines et Pierre Cournoyer, vice-président de l’ACVST. | Gracieuseté/VIlle de Sorel-Tracy

La Ville de Sorel-Tracy et l’Association des employés cadres de la Ville ont procédé à la signature officielle, le 1er février, d’une entente de trois ans.

Publicité
Activer le son

Les employés cadres recevront une augmentation salariale de 3%, rétroactive à 2016 et des augmentations de 2.25% pour 2017 et 2018. D’autre part, ils ont renoncé aux quatre jours de congé payés pendant la période des fêtes, ce qui représentait une rémunération de 1,54%.

« Le fait d’être arrivé à cet accord met ainsi fin au climat d’incertitude qui s’installe peu à peu lorsqu’une entente vient à échéance, a commenté le président de l’Association des employés cadres de la Ville, Bruno Isabelle. Nous sommes satisfaits d’en être parvenus à cette signature, car cela démontre la bonne foi des deux parties. Nous allons d’ailleurs continuer à effectuer notre travail avec professionnalisme pour l’ensemble des citoyens de Sorel-Tracy. »

Pour le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, cette situation vient conforter le fait que les discussions entre les employés et la Ville de Sorel-Tracy continuent de se dérouler dans un climat favorable aux échanges.

« Le principe de la libre négociation et le respect envers nos employés, ce sont des valeurs importantes pour nous. Toutes les parties prenantes étaient de bonne foi et c’est pourquoi nous avons pu arriver à une entente satisfaisante de part et d’autre. Nous comptons d’ailleurs procéder de la même façon avec tous nos groupes d’employés », a résumé M. Péloquin.

Rappelons que la précédente entente, qui était échue depuis le 31 décembre 2015, avait fait l’objet d’un décret du conseil. L’Association des cadres de la Ville de Sorel-Tracy compte 32 membres.

TC MEDIA

image