21 décembre 2018
Après presque 10 ans d'attente
La Ville de Saint-Ours aura sa garderie
Par: Katy Desrosiers

La Ville de Saint-Ours aura une garderie privée sur son territoire Photothèque | Les 2 Rives ©

La Ville de Saint-Ours a obtenu l’autorisation d’avoir une garderie privée sur son territoire après plusieurs années d’attente. Le permis demandé permettra d’accueillir au maximum 80 enfants et de créer une quinzaine d’emplois si la garderie est à pleine capacité.

Publicité
Activer le son

La demande de permis présentée au ministère de la Famille a été soumise au comité consultatif sur l’offre de services de l’offre éducative à l’enfance, qui a reconnu la pertinence, la faisabilité et la qualité du projet.

Le promoteur responsable du projet pourra donc entamer les prochaines étapes. Selon le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, la nouvelle est un beau cadeau de Noël pour les familles de Saint-Ours, mais aussi pour celles des municipalités autour qui pourront bénéficier du service. Le maire précise que le promoteur associé au projet est une personne avec de l’expérience dans le milieu des CPE et des garderies. Lorsque le plan de construction est approuvé par le ministère, les travaux peuvent débuter. Selon le maire, si tout se passe comme prévu, la garderie pourrait ouvrir en septembre 2019.

Le terrain choisi est celui de l’ancien garage municipal de la Ville, situé sur la rue Richelieu. La garderie se trouvera donc près de l’école primaire et du parc multigénérationnel Alphonse-Desjardins. Le promoteur sera responsable de la construction, alors que la Ville s’occupera des égouts et de l’aqueduc.

« Je vois un baby-boom à Saint-Ours. Il y a beaucoup de femmes enceintes et de mamans et papas avec de jeunes enfants. Avec le ratio d’enfants à Saint-Ours, d’ici 2021, on pourrait remplir la garderie », affirme Sylvain Dupuis. Le maire ajoute avoir déjà reçu des candidatures de gens qui désirent travailler à la nouvelle garderie, mais avoue qu’il se sera pas responsable des embauches et qu’il remettra les candidatures à la personne concernée.

Plusieurs années d’attente

Les discussions pour se doter d’une garderie sur le territoire ont débuté en 2009. Le maire affirme que tous les représentants politiques provinciaux rencontrés avec les années connaissaient le projet. Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, se dit heureux que le projet se concrétise pour les citoyens de Saint-Ours. Il explique avoir été sensibilisé au projet en 2012.

La construction d’une garderie s’inscrit dans la volonté de revitalisation de la Ville de Saint-Ours. La prochaine étape sera de présenter les plans de développement de la garderie réalisés selon les critères d’admissibilité du ministère, afin d’avoir le permis de construction.

image