6 décembre 2018
La Ville de Contrecœur achète deux terrains près du Parc régional des Grèves
Par: Katy Desrosiers

La Ville de Contrecœur achète deux terrains près du Parc régional des Grèves afin d'agrandir la zone de conservation. (Photo : Pascal Cournoyer)

La Ville de Contrecœur s’est portée acquéreur, lors du conseil de ville du 4 décembre, de deux terrains supplémentaires, adjacents à la zone de conservation créée au cours des dernières années, dans le Parc régional des Grèves, pour des montants de 65 000$ et 60 000$.

La superficie totale des nouveaux terrains est de 15,05 hectares. La création d’une servitude de concertation en incluant ces terrains et ceux voisins permettra de s’assurer que la zone ne puisse pas être convertie en zone résidentielle dans le futur.

Afin d’acheter de tels lots, la Ville se doit de collaborer avec un organisme. Nature-Action Québec a été choisi et il a pour objectif de guider les gens et les organisations dans l’application de meilleures pratiques environnementales. Par an, l’organisme réalise près de 250 mandats de projets environnementaux.

La Ville de Contrecoeur et Nature-Action Québec devront passer chez le notaire au cours des prochaines semaines afin de confirmer l’implication de chacune des parties dans la conservation du lieu.

La vente de cannabis limitée à la Montée de la Pomme-d’Or

Le conseil adoptera sous peu des modifications au règlement de zonage concernant, entre autres, la vente de cannabis. Si un point de vente de la Société québécoise du cannabis (SQDC) ouvre ses portes sur le territoire, il devra se situer en zone industrielle, soit sur la Montée de la Pomme-d’Or.

Investissements et subventions

Le conseil a aussi créé une réserve financière pour la plantation d’arbres dans un secteur déterminé, afin de reboiser de nouveaux secteurs résidentiels. Une somme sera prélevée à chaque obtention d’un permis de construction pour un bâtiment principal résidentiel et commercial. Le montant sera de 1 000$ pour le secteur commercial, qui sera ajouté à la réserve financière pour la plantation d’arbres dans les secteurs Le boisé Pécaudy, les Sentiers boisés de Contrecœur et les Faubourgs du majestueux.

La Ville de Contrecœur procédera aussi à un agrandissement du système de traitement des eaux usées, afin d’assurer et de maintenir le niveau de qualité du traitement et la fiabilité des équipements. Le règlement adopté lors du conseil permet l’emprunt d’une somme n’excédant pas 6 025 075$ pour financer les travaux.

Le conseil a accepté de verser une subvention de 25 000$ pour 2019 à l’organisme Rues Principales Contrecoeur, qui anime et fait la promotion du milieu des affaires de Contrecœur.

image