16 mars 2021
Les échos du conseil municipal du 8 mars 2021 à Sorel-Tracy
La Ville autorise à nouveau l’étalement des terrasses sur l’espace public
Par: Alexandre Brouillard

Pour une seconde année consécutive, la Ville autorise gratuitement l’étalement des terrasses sur l’espace public. Photo gracieuseté

Pour une seconde année consécutive, les élus ont décrété la gratuité de la location d’espaces publics devant servir à l’aménagement de terrasses, durant la saison estivale 2021, sur l’ensemble du territoire de la Ville de Sorel-Tracy.

Publicité
Activer le son

Le conseil municipal a réitéré son autorisation afin d’aider à la relance économique et pour favoriser la dynamisation au moment de la réouverture des lieux publics et du déconfinement découlant de la pandémie de la COVID-19.

Les élus ont toutefois précisé que malgré la gratuité, les tenanciers seront tenus de signer un bail établissant les conditions de location avant l’aménagement et l’occupation desdits espaces. Les baux seront effectifs jusqu’au 31 octobre 2021.

Rappelons que le 20 avril 2020, le conseil municipal de la Ville de Sorel-Tracy avait adopté, pour la première fois, la résolution qui autorisait les restaurateurs à louer gratuitement des espaces publics pour y aménager des terrasses.

En 2019, neuf permis avaient été délivrés par la Ville de Sorel-Tracy. Le prix de la location, qui dépendait de la dimension occupée par la terrasse en pieds carrés, variait entre 300 $ et 1500 $ pour l’année.

Entente pour la récupération des masques de procédure

Désirant s’impliquer dans la communauté et faire sa part dans la protection de l’environnement en réduisant l’impact environnemental relié à l’enfouissement des masques, la Ville de Sorel-Tracy a conclu une entente avec L’Atelier – Centre de travail adapté relative aux services de cueillette, de récupération et de traitement des masques de procédure.

« Depuis le début de la pandémie, tous nos départements utilisent les masques de procédure parce que les règles de la Santé publique nous y obligent. Lorsqu’on les jette à l’enfouissement, ça prend 400 ans à disparaître. Alors, au coût de 15 cents du masque, le Recyclo-Centre va les recycler plutôt que de les envoyer à l’enfouissement », explique Serge Péloquin, maire de la Ville de Sorel-Tracy.

La facturation afférente à la prestation de ces services sera effectuée sur la base d’un montant de 42,75 $, taxes non comprises, par kilogramme de masques recueillis. L’entente est valide pour une période de trois mois.

Rappelons que le Recyclo-Centre et L’Atelier – Centre de travail adapté offrent ce service depuis un mois déjà aux entreprises et aux organismes. La directrice des opérations du Recyclo-Centre, Alexandra Gagné, jugeait alors impératif de trouver une solution pour contrer toute la pollution causée par ces masques.

La Ville autorise officiellement les spectacles extérieurs à l’Hôtel de la Rive

À la suite d’un signalement d’un citoyen préoccupé par le volume qui dépassait la limite permise par le règlement municipal de 65 décibels entre 8 h et 20 h, le conseil autorise officiellement la tenue des spectacles extérieurs à l’Hôtel de la Rive.

Ceux-ci devront être présentés sur une scène mobile installée dans le stationnement municipal contigu à l’Hôtel de la Rive, entre 17 h et 19 h, les vendredis et samedis.

Les élus ont pris cette décision en considérant que dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, l’Hôtel de la Rive a développé avec succès une formule d’événements qui permet le maintien de ses activités et des emplois qui y sont rattachés.

L’autorisation est valide conditionnellement à ce que le niveau sonore émanant du système de son soit proportionnel à l’auditoire assistant aux spectacles et au respect des consignes établies par la Santé publique.

Lors du conseil municipal, le maire a réitéré que la Ville, tout comme le citoyen qui a fait le signalement, n’avait jamais demandé à l’Hôtel de la Rive de cesser ses activités. « Le citoyen voulait seulement que le volume des spectacles soit moins fort », précise Serge Péloquin.

image