3 mai 2017
La situation s’est détériorée à Sainte-Anne-de-Sorel
Par: Sarah-Eve Charland
Le restaurant Chez Marc Beauchemin, connu pour sa gibelotte, n’est pas accessible depuis les derniers jours. | Tirée de Facebook

Le restaurant Chez Marc Beauchemin, connu pour sa gibelotte, n’est pas accessible depuis les derniers jours. | Tirée de Facebook

L’eau a monté de 10 cm hier à Sainte-Anne-de-Sorel. Même si la situation n’est pas encore considérée comme inquiétante, la municipalité concède que la situation ne s’améliorera pas dans les prochains jours.

« On n’est pas encore rendu au même niveau d’eau qu’en 1998, mais on s’en approche. La situation est plus difficile qu’elle ne l’était il y a 24 heures », admet le maire de Sainte-Anne-de-Sorel, Michel Péloquin.

Plusieurs résidents ont constaté que l’eau commençait à s’infiltrer dans leur maison. Certains ont quitté leur résidence, mentionne-t-il.

La situation pourrait continuer de se dégrader dans les prochains jours. On prévoit une crue des eaux de 6 cm aujourd’hui.

« Ce soir, on devrait atteindre le plus haut niveau d’eau cette année. Ça ne prend pas en compte les pluies annoncées en fin de semaine », précise le directeur général de la municipalité, Maxime Dauplaise.

Selon le maire qui a toujours habité dans le secteur, rien n’est anormal dans cette situation, sauf la durée. « Habituellement, on connait un pic. Après, ça redescendait immédiatement dans les jours qui suivent. Ce qui est spécial, c’est que ça fait plus de trois semaines que cela dure. »

La municipalité invite les citoyens à contacter Hydro-Québec s’ils constatent que l’eau s’approche des installations électriques. Le 2 mai, les résidences de l’Île Bibeau et une résidence de l’Île-aux-Fantômes ont été coupées d’électricité de manière préventive.

image