27 avril 2017
La situation se stabilise dans les municipalités riveraines
Par: Deux Rives
Le niveau d'eau était à son plus haut à Sainte-Anne-de-Sorel il y a quelques jours. | Photo: TC Média - Archives/Pascal Cournoyer

Le niveau d'eau était à son plus haut à Sainte-Anne-de-Sorel il y a quelques jours. | Photo: TC Média - Archives/Pascal Cournoyer

La situation du niveau d’eau dans les différents cours d’eau de la région s’est stabilisée malgré la pluie abondante reçue en avril.

À lire aussi:

Inondation: l’eau pourrait monter à la station de Sorel-Tracy

Les municipalités riveraines ne s’inquiètent pas du haut niveau d’eau du fleuve

Selon le directeur du centre de sécurité civile de la Montérégie et de l’Estrie, Jean-Sébastien Forest, seuls les forts vents et les précipitations pourraient modifier la situation pour les rivières Richelieu et Yamaska. .

« En moyenne, ça va être stable, mais il va y avoir quelques petites fluctuations, affirme-t-il. C’est calculé pour qu’il y ait un niveau stable, en ce moment. »

« Il annonce encore pas mal de pluie […], continue-t-il. On risque d’être stable encore jusqu’au milieu de la semaine prochaine. La situation est exceptionnelle car les cours d’eau ont tous réagi en même temps, ce qui amène un débit élevé soutenu depuis environ deux semaines. »

Le maire de Sainte-Anne-de-Sorel, Michel Péloquin, mentionne que cette longue période du niveau élevé de l’eau est normale. Selon lui, celui-ci a baissé d’une dizaine de centimètres au cours des derniers jours.

« Je pense que le niveau d’eau va se maintenir pendant un bout de temps, admet-il. On profite de l’accalmie pour enlever de la pression [dans les autres cours d’eau]. »

De son côté, le maire de Yamaska, Louis R. Joyal, raconte que la situation n’a pas changé dans la dernière semaine.

« Il ne se passe pas grand-chose. Le fleuve est très haut, alors toute la partie qui est à la Pointe-du-Nord-Est est au même niveau, constate le maire. Aussi longtemps que le fleuve va être aussi haut, ça ne baissera pas de manière significative ici. »

Dans un bulletin météorologique produit par Environnement Canada, il est possible de lire que le niveau de l’eau du fleuve Saint-Laurent a atteint un sommet historique et demeure inquiétant.

image