13 avril 2021
Coécrite par le Sorelois Guillaume Lambert et Florence Longpré
La série Audrey est revenue sera en partie tournée à Sorel-Tracy
Par: Katy Desrosiers

Les auteurs Guillaume Lambert et Florence Longpré sont derrière l’écriture de la nouvelle série Audrey est revenue, dont l’action se passe en partie à Sorel-Tracy. Photo Dominic Gouin

L’intrigue de la nouvelle série Audrey est revenue de Guillaume Lambert et Florence Longpré se déroule à Sorel-Tracy et le tournage a commencé le 12 avril. Pour l’histoire de son personnage principal, Guillaume Lambert s’est inspiré de son enfance et adolescence, qu’il a passées ici.

Publicité
Activer le son

Les deux comédiens et auteurs ont travaillé ensemble dans la série Like-moi!. Depuis, ils ont eu envie d’écrire un projet commun. Ils sont arrivés avec cette série qui raconte l’histoire d’Audrey Beaudry qui, à l’aube de son bal des finissants au début des années 2000, se fait frapper par une voiture. Elle se retrouvera dans un coma, se réveillera 15 ans plus tard et devra réapprendre à vivre.

« C’est une série sur la réadaptation, mais aussi sur le réveil au sens métaphorique du terme. C’est quelqu’un qui reprend goût à la vie et qui va aussi réveiller un peu tout son entourage, sa famille et ses amis, pour leur faire prendre conscience de leurs désirs », explique Guillaume Lambert.

Dans la série, le drame et la comédie se côtoieront, tout comme l’univers des deux auteurs. Les deux amis avaient aussi la volonté de donner la parole à du « vrai monde ».

« Je viens de Sorel, mon père travaillait dans une usine. Florence, elle, vient de la Rive-Nord. On a un peu le même background et on a toujours été fascinés par ce langage-là, qui est très spontané et proche des émotions à quelque part. Des personnes qui ont de la difficulté à assumer leurs émotions, mais qui n’ont pas peur de dire ce qu’ils pensent en même temps. C’est un beau paradoxe et on avait le goût de les voir vivre le réveil d’Audrey. De voir comment des gens normaux passent à travers cette épreuve extraordinaire », souligne-t-il.

Florence Longpré campera le personnage principal alors que ses parents seront interprétés par Denis Bouchard et Josée Deschênes. Les autres comédiens, bien que murs et talentueux selon Guillaume Lambert, sont relativement nouveaux dans le milieu.

« C’était important pour Florence et moi de passer le flambeau, mentionne Guillaume Lambert. On a eu notre première chance avec Like-moi!, ç’a changé notre vie littéralement. On sentait qu’après une opportunité comme ça, nous aussi on devait trouver de nouveaux visages. »

Afin de rendre la série le plus réaliste possible, les auteurs ont rencontré des spécialistes et des gens qui ont expérimenté le coma. « On a tellement eu des témoignages intéressants et bouleversants. On s’est rendu compte qu’on tenait un sujet qui avait été peu exploité à la télé et qui méritait d’être développé », avoue-t-il.

Enfin un tournage à Sorel-Tracy

Guillaume Lambert est particulièrement fier de pouvoir enfin tourner dans la ville qui l’a vu grandir. En raison de contraintes syndicales et budgétaires qui rendent complexes les tournages à plus de 40 km de Montréal, l’auteur a déjà dû renoncer quelques fois à tourner dans la région. Mais cette fois, avec cette série qui sera disponible sur le Club Illico à l’automne, il a eu l’autorisation et le budget nécessaires.

« Je trouve que c’est une ville qui est tellement cinématographique avec la proximité avec le fleuve Saint-Laurent, les îles, le côté industriel et le côté banlieue. Comme je parlais d’un personnage qui vivait la fin de son secondaire et qui aspirait à aller vivre à Montréal, pour moi c’était tout naturel de mettre deux ou trois clins d’œil à ce que j’ai moi-même vécu. Un peu comme Geneviève Dulude-De Celles (la réalisatrice soreloise). Moi aussi j’avais envie de filmer Fernand-Lefebvre et Sorel », rigole-t-il.

Dans les prochains jours, des scènes seront tournées entre autres au traversier, au parc Regard-sur-le-Fleuve et près des usines.

En mettant de l’avant Sorel-Tracy, le comédien espère que les gens découvriront et viendront visiter cette ville qu’il adore, mais qu’il considère méconnue. Bien qu’il ne fasse pas partie de la distribution, il viendra faire son tour lors des tournages.

En effet, dans les prochaines semaines, il sera plutôt occupé avec le tournage de son second long-métrage, Niagara. Par contre, si la série est renouvelée pour une seconde saison, il tentera de se faire une place dans le scénario.

Après plusieurs mois de rédaction, Guillaume Lambert voit la lumière au bout du tunnel alors qu’il remet tranquillement la main à la pâte. Le comédien reviendra dans la saison 2 de Les Mecs et certains projets qu’il a développés dans la dernière année verront le jour sous peu.

image