30 septembre 2021
La SADC de Pierre-De Saurel dresse un bilan positif de sa dernière année
Par: Jean-Philippe Morin

Sylvie Pouliot, directrice générale et Pierre-André Émond, président de la SADC de Pierre-De Saurel. Photo NathB

Avec la pandémie qui a frappé, les entrepreneurs ont eu besoin d’aide rapidement. C’est dans ce contexte que la SADC de Pierre-De Saurel dresse un bilan positif de ses activités dans une année 2020-2021 marquée par l’innovation.

Publicité
Activer le son

Pour une deuxième année consécutive, la SADC de Pierre-De Saurel procédait à son assemblée générale en visioconférence devant une vingtaine de participants, le 28 septembre dernier. On a pu y apprendre que 44 entreprises de la région ont reçu une aide financière totalisant un montant de 773 424 $ sous forme de prêts, contributions en aide technique non remboursables et soutien à des projets numériques, lors des phases 1, 2 et 3 du Programme du Fonds d’Aide et de Relance Régionale (FARR-PDC), alors que les sommes provenant de ses fonds réguliers ont atteint 120 000 $.

La SADC a en effet dû s’adapter rapidement à une nouvelle réalité de l’économie et livrer les différents volets de ce programme fédéral dans des délais relativement courts afin d’aider les petites entreprises du territoire touchées par la COVID-19.

« Dès mars 2020, notre équipe de conseillers s’est investie auprès des entrepreneurs pour les outiller et trouver les meilleures solutions de financement adaptées à leur situation. L’année a été difficile pour nombre d’entre eux, mais ils ont su faire preuve d’adaptation et d’agilité. Ce fut plus que jamais l’occasion de confirmer la pertinence de notre travail », a déclaré Sylvie Pouliot, directrice générale de la SADC de Pierre-De Saurel.

La SADC a également continué à multiplier ses actions pour accélérer l’innovation numérique sur son territoire. En tout, 24 entreprises et organismes ont bénéficié d’une aide financière totalisant 231 924 $ pour la mise en place de « Mon projet numérique » leur permettant d’être plus performants, rapides et innovants.

« En effet, le rythme de l’évolution technologique s’est accéléré à la vitesse grand V. Les entrepreneurs étaient bien conscients qu’ils devaient rapidement déployer des technologies afin d’offrir des produits accessibles en ligne et au moyen d’appareils mobiles, mais aussi afin d’anticiper les besoins de la clientèle pour mieux les servir, maintenant et dans l’avenir », mentionne Pierre-André Émond, président du conseil d’administration de la SADC de Pierre-De Saurel.

Le rapport annuel 2020-2021 de la SADC Pierre-De Saurel est disponible sur son site web.

image