7 décembre 2015
La renaissance et la non-violence mises à nu dans une exposition
Par: Julie Lambert
Le thème du nu sera exploité par des artistes de la région lors d’une exposition qui aura lieu à la Maison de la musique le 13 décembre prochain. | Photo: Gracieuseté – Catherine Hamelin

Le thème du nu sera exploité par des artistes de la région lors d’une exposition qui aura lieu à la Maison de la musique le 13 décembre prochain. | Photo: Gracieuseté – Catherine Hamelin

Des artistes de la région offriront des croquis de nu dans l’espoir de sensibiliser les gens à la non-violence dans le cadre d’une exposition présentée à la Maison de la musique de Sorel-Tracy le 13 décembre, à 13h.

Le 23 novembre dernier, des artistes de la Montérégie se sont réunis pour une activité artistique avec la modèle nue Pascale Bernardin. Leurs croquis dessinés lors de cette journée feront l’objet d’une exposition intitulée Le nu, symbole de la renaissance à la Maison de la musique.

Les artistes Mélanie Therrien, Sylvie Chainé, Lucie Boyer, Nathan Marcotte, Jocelyn Parenteau, Michel Jacques, Denise Poissant, Gilles Dufour, Guy Bergeron et Gilles Marcotte feront partie des artistes présents qui offriront leurs œuvres.

Un des participants, Jocelyn Parenteau, croit que l’art du nu est fortement lié à celui du respect requis dans une relation où il ne devrait pas y avoir de la violence.

« Dans ce type d’exercice, c’est le modèle qui prend toutes les décisions. Les artistes sont autour de lui et il existe une entente mutuelle de respect. On peut dessiner ce que l’on veut, mais en acceptant ce que le modèle nous offre », mentionne-t-il.

Selon lui, tout le monde est touché par la violence et les artistes espèrent contribuer à la faire cesser grâce à cette exposition qui sert de moyen de sensibilisation.

« Quelques participants ont aussi écrit des poèmes. La modèle nue représente dans cette exposition la renaissance, la reconstruction de soi et la fragilité de l’être humain. Notre but est de sensibiliser les gens et de renforcer l’estime de ceux qui vivent de la violence », mentionne M. Parenteau.

Une projection de photographies prises lors de l’activité tenue le 23 novembre sera également offerte par l’artiste Catherine Hamelin.

En plus des croquis et des photos, des jeunes de l’école secondaire Fernand-Lefebvre présenteront, vers 15h30, un documentaire et un vidéoclip sur le thème de l’intimidation.

Pour de l’information sur l’événement, les gens peuvent se rendre sur le site Internet de la Maison de la musique au www.maisondelamusique.org. Les croquis et quelques photos seront en vente. Des prix de présence seront aussi tirés parmi les visiteurs.

image