29 juin 2020
Congédié de la Commission scolaire de Sorel-Tracy il y a trois ans et demi
La réintégration de Marc Vigneault contestée
Par: Jean-Philippe Morin

Marc Vigneault. Photothèque | Les 2 Rives ©

La Commission scolaire de Sorel-Tracy, qui se nomme maintenant le Centre de services scolaire de Sorel-Tracy, conteste la décision du Tribunal administratif du Travail (TAT) qui a autorisé, le 19 mai, la réintégration de Marc Vigneault à titre de directeur des ressources humaines.

Publicité
Activer le son

Ce dernier, qui avait été congédié le 29 novembre 2016 pour avoir transmis illégalement des informations confidentielles à un organisme externe, contestait son congédiement depuis tout ce temps. Finalement, trois ans et demi plus tard, le TAT lui a donné raison. La juge recommandait plutôt une suspension d’une semaine.

Or, le Centre de services scolaire de Sorel-Tracy n’entend pas lui redonner son poste de sitôt. Dans une demande d’accès à l’information lui étant adressée par Les 2 Rives afin de connaître l’ensemble des frais d’avocats dans le dossier, on nous a répondu qu’il était impossible de le faire puisque le total des honoraires n’était pas connu encore étant donné que des démarches sont entreprises pour contester la décision du TAT.

Rappelons que la Commission scolaire devait le réintégrer dans les 30 jours suivant la décision. « Deux requêtes ont été déposées la semaine dernière [NDLR : la semaine du 15 juin], soit un pourvoi en contrôle judiciaire et une requête pour suspendre le jugement du Tribunal administratif du Travail », résume la directrice des communications du Centre de services scolaire de Sorel-Tracy, Christine Marchand.

Selon nos informations, la requête sur le sursis sera entendue le 2 juillet prochain. À ce moment, on saura si Marc Vigneault pourra réintégrer son poste ou non en attendant la suite des procédures, qui se poursuivront le 11 août, à l’étape de la fixation du calendrier.

Quant à Marc Vigneault, il n’a pas voulu commenter la situation puisque la cause sera entendue en Cour supérieure.

image