5 juin 2015
La région reçoit sa petite part des tournages de films
Par: Louise Grégoire-Racicot
L’aéroport de Sorel-Tracy à Saint-Robert avait été l’hôte de l’équipe de tournage de X-Men « Days of Future Past » en juillet 2013. | TC média - Jean-Philippe Morin

L’aéroport de Sorel-Tracy à Saint-Robert avait été l’hôte de l’équipe de tournage de X-Men « Days of Future Past » en juillet 2013. | TC média - Jean-Philippe Morin

La vingtaine de tournages étrangers en 2014 a généré 188 M$ en retombées économiques, révèlent des données obtenues par TC Media auprès du Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ). La région en a récolté quelques miettes qui la satisfont toutefois.

Elle a eu sa mince petite part de tournages au fil des ans, quelques scènes de films américains et la majorité de films québécois. Mais leurs retombées réjouissent les municipalités.

La part du lion est certes deux tournages de quelques séquences de deux films X-Men du réalisateur Brain Singer, le dernier à Saint-Ours, du 2 au 8 mai 2015.

Ce tournage de X-Men « Apocalypse » a stimulé la fierté st-ousoise, reconnait son maire, Sylvain Dupuis.

D’autant que ce tournage nécessitant la présence de quelque 200 techniciens, sans compter les comédiens et l’équipe de réalisation du film, a généré des retombées économiques de l’ordre de 100 000$, estime le magistrat.

Le Camping Bellerive, choisi à cause de ses grands espaces de stationnement, a été leur pied à terre. Ils y ont installé 45 roulottes et stationné quelque 200 véhicules pour la semaine.

« Trois cents personnes qui travaillent mangent aussi, fument, achètent de quoi grignoter dans les épiceries et dépanneurs du coin, vont dans les restaurants aux alentours font la joie des propriétaires de ces commerces », décrit M. Dupuis.

Plusieurs ont couché dans les motels du coin, d’autres sont allés à l’Hôtel de la Rive de Sorel-Tracy. « Il n’y avait plus de chambres libres jusqu’à Saint-Hilaire. Ce qui est sûrement très bon pour ces hôteliers en cette période plutôt tranquille de l’année. »

Ces tournages ne profitent pas seulement à Saint-Ours. « Avant de quitter, tous ont acheté leur essence à Saint-Denis où elle était dix cents de moins le litre qu’à Montréal. Et certains roulaient dans de forts gros véhicules loués probablement », rajoute-t-il.

La municipalité a aussi profité de ce passage, louant la salle paroissiale pour la semaine pour quelques milliers de dollars. « C’était l’endroit où leurs cuisiniers servaient les repas, un autobus faisant la navette entre les sites de tournage et la Fonderie Laperle où ils tournaient. »

Il n’a pu dire combien la fonderie avait reçu pour ce tournage. Chose certaine, elle a pu accommoder l’équipe de tournage en changeant sa date de shut down. « Cela leur a sûrement rapporté beaucoup, dans les cinq chiffres je dirais! À vrai dire, j’en prendrais encore des tournages comme cela! »

Chez Fonderie Laperle, il a été impossible de connaître ces données.

À l’aéroport

En 2013, le premier film de la série X-Men: « Days of Future Past » avait tourné une scène d’écrasement d’un hélicoptère à l’aéroport de Sorel-Tracy, situé à Saint-Robert. Le tournage avait demandé deux jours et le démontage de la scène une quinzaine de jours.

L’aéroport avait été compensé pour une valeur d’environ 40 000$ la plupart du montant investi dans les installations.

image