9 août 2016
La promenade littéraire du Biophare : une incursion fascinante dans l’histoire
Par: Julie Lambert
Le guide de la promenade littéraire, Vincent Pouliot et la journaliste Julie Lambert pendant l’activité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide de la promenade littéraire, Vincent Pouliot et la journaliste Julie Lambert pendant l’activité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide de la promenade littéraire, Vincent Pouliot et la journaliste Julie Lambert pendant l’activité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide de la promenade littéraire, Vincent Pouliot et la journaliste Julie Lambert pendant l’activité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide de la promenade littéraire, Vincent Pouliot et la journaliste Julie Lambert pendant l’activité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide de la promenade littéraire, Vincent Pouliot et la journaliste Julie Lambert pendant l’activité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide de la promenade littéraire, Vincent Pouliot et la journaliste Julie Lambert pendant l’activité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide de la promenade littéraire, Vincent Pouliot et la journaliste Julie Lambert pendant l’activité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide de la promenade littéraire, Vincent Pouliot et la journaliste Julie Lambert pendant l’activité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide de la promenade littéraire, Vincent Pouliot et la journaliste Julie Lambert pendant l’activité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Lancée l’an dernier, la promenade littéraire est une activité simple, mais très efficace pour les mordus d’histoire. Elle s’adresse aussi à tous ceux désirant en apprendre plus sur la région tout en découvrant des auteurs qui ont marqué le temps avec leurs romans.

La promenade littéraire a un but bien précis : allier la culture, le patrimoine, la littérature et l’histoire de Sorel-Tracy dans une seule et même activité. Mise sur pied par le Biophare et la Ville de Sorel-Tracy, elle débute chaque jour, du mercredi au dimanche, au parc Regard-sur-le-Fleuve et entraîne les visiteurs dans les rues du centre-ville.

Les participants sillonnent entre autres les rues Augusta, du Roi et George ainsi que le carré Royal. Ils peuvent s’arrêter aux 16 stations prévues au centre-ville munis d’une brochure, d’une tablette électronique ou d’un guide du musée.

Expérience concluante

Notre journaliste s’est prêté au jeu et a participé à l’activité, le 4 août. Elle était accompagnée à cette occasion du guide du Biophare, Vincent Pouliot.

Dès les premiers instants, M. Pouliot souhaite connaître les goûts des visiteurs pour essayer d’ajuster le trajet qui peut durer d’une trentaine de minutes à plus d’une heure trente avec les nombreuses questions qui viennent à l’esprit des participants.

Chaque arrêt a son thème : la nature, le fleuve Saint-Laurent, les îles de Sorel, Sainte-Anne-de-Sorel, l’industrie maritime ou le passé. Mais chaque arrêt est également associé à un auteur qui a vécu dans la région ou parlé de celle-ci à travers ses romans.

Plusieurs d’entre eux sont très connus comme Germaine Guèvremont, Louis Caron et Anne Hébert. D’autres un peu moins, mais le guide réussit très bien à décrire le style et à relater un peu l’historique de ceux-ci.

Le guide maîtrise fort bien le sujet. Il a une facilité à parler des auteurs tout en ajoutant des extraits de romans, des anecdotes croustillantes sur eux et leurs histoires, mais aussi des images les illustrant ou des lieux d’époque.

Les gens pourront découvrir entre autres l’histoire de certains lieux historiques comme le marché Richelieu et le carré Royal, ses anciens bâtiments et aussi une description de ces endroits à différentes époques.

Un regard neuf

Plusieurs auteurs se sont inspirés des lieux pour camper leurs œuvres. Certains parlent d’un meurtre qui aurait eu lieu sur le coin des rues Phipps et Augusta, alors que d’autres parlent plutôt d’un lieu clandestin pour une rencontre amoureuse.

Il est plaisant d’entendre certaines histoires abordées des particularités de la municipalité comme sa traditionnelle gibelotte ou la rébellion des patriotes et ses personnages.

Il est très facile de se laisser transporter à l’aube des premiers balbutiements de la ville, mais aussi à ce qui a été marquant au cours des décennies (feu au centre-ville, commerces et industries).

Les auteurs abordent son essor économique, mais également leur vision parfois sans détour de ce qu’elle représente pour eux. Des mots qui rejoignent les visiteurs et qui les forcent à porter un regard neuf sur ce qui les entoure.

image