3 janvier 2017
La priorité des maires en 2017
Par: Deux Rives
Le maire de Saint-Roch-de-Richelieu, Claude Pothier, veut voir l’agrandissement de l’école se réaliser avant son retrait de la vie politique. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le maire de Saint-Roch-de-Richelieu, Claude Pothier, veut voir l’agrandissement de l’école se réaliser avant son retrait de la vie politique. | TC Média - Pascal Cournoyer

Maintenant que 2017 est bien entamée, les 13 maires de la région se sont prononcés sur le projet qui leur tient le plus à cœur pour l’année à venir.

L’agrandissement de l’école primaire au programme à Saint-Roch

Le maire de Saint-Roch-de-Richelieu, Claude Pothier, espère pour sa dernière année de mandat mener à terme le projet d’agrandissement de l’école primaire.

M. Pothier espère que les travaux se termineront comme prévu à l’été 2017.

Ce n’est pas le seul projet sur lequel planchera le maire. Il souhaite profiter des travaux routiers prévus par le ministère des Transports sur la route 223 pour paver les accotements entre Saint-Antoine-de-Richelieu et la Côte Saint-Jean à Saint-Roch-de-Richelieu.

« On va voir comment on va pouvoir le faire et planifier ça avec le ministère. On aimerait profiter de ce genre de travaux pour également améliorer la sécurité des marcheurs et des cyclistes sur cette route. Nous sommes en négociation. On va travailler sur nos possibilités », explique le maire.

Trouver un locataire pour le bâtiment de l’ancienne caisse, acheté au cours de l’année par le conseil municipal, est aussi un projet à l’ordre du jour pour M. Pothier.

« On voulait amener un service supplémentaire dans la communauté. Si jamais personne n’a encore été trouvé à l’été ou l’automne 2017, le conseil municipal s’était engagé à s’en départir, assure-t-il.

Détails sur le budget 2017 à Saint-Roch-de-Richelieu

– Taux de taxes foncières générales*: 0,8073$ par 100$ d’évaluation

– Budget total 2017: 2 600 118$

– Variation du budget: + 12%

*Ce montant n’inclut pas les taxes d’eau, des égouts et des matières résiduelles.

La bretelle d’accès de l’A30 sera réaménagée à Contrecœur

Contrecœur continuera sa croissance économique et démographique en 2017. C’est notamment ce qui guidera les orientations de la prochaine année du conseil municipal.

« Nos principaux objectifs financiers visent la mise en place de la zone industrialo-portuaire, à faciliter l’accès au transport en commun en instaurant des services express au cours de la prochaine année et à optimiser nos voies d’accès », commente la mairesse, Suzanne Dansereau.

En 2017, la construction et le réaménagement de la bretelle de la sortie 119 de l’autoroute 30 (rue Saint-Antoine), qui viendra faciliter l’accès aux nouveaux quartiers, est l’un des principaux projets prévus dans le plan triennal d’immobilisation.

Le conseil municipal a planifié des investissements de l’ordre de 28 M$ pour 2017-2018-2019. Parmi les projets, les élus veulent réaménager le parc Rémi-Lamoureux, mettre à niveau la flotte de véhicules municipaux, rénover les infrastructures et les bâtiments municipaux.

Détails sur le budget 2017 à Contrecoeur

– Taux de taxes foncières générales*: 0,6046$ par 100$ d’évaluation

– Budget total 2017: 13 880 735$

– Variation du budget: + 4,67%

*Ce montant n’inclut pas la taxe des services d’eau, des égouts, des matières résiduelles et de fosse septique.

Saint-Gérard-Majella se dotera d’un nouveau centre de services

La grande priorité du conseil municipal de Saint-Gérard-Majella est en 2017 la construction d’un centre de services municipaux à l’emplacement même de l’église qui sera démolie en début d’année, a révélé son maire Luc Cloutier.

C’est une firme de Drummondville, Drumco, qui effectuera tous les travaux. La municipalité estime que le projet coûtera au total quelque 1,8 M$. Mais elle est déjà assurée d’obtenir de l’aide financière venant de différents ministères et pouvant aller jusqu’à 80% des coûts totaux, a assuré M. Cloutier.

« Voilà un projet rassembleur et essentiel pour revitaliser notre village dont l’église était condamnée depuis trois ans. Nous espérons ainsi avoir un bâtiment qui, tout en répondant aux normes, sera vraiment adapté à nos besoins. Il devrait être inauguré à l’été. »

Ce projet n’est pas comptabilisé dans le budget de roulement 2017, a-t-il précisé. Le conseil poursuivra ainsi une gestion rigoureuse des dépenses tout en améliorant ses infrastructures et mettra en place des activités et événements rassembleurs.

Détails sur le budget 2017 à Saint-Gérard-Majella

– Taux de taxes foncières générales*: 0,4074$ par 100$ d’évaluation

– Budget total 2017: 467 843$

– Variation du budget: + 20%

*Ce montant n’inclut pas les taxes foncières (voirie, police, cours d’eau).

L’avenir de l’église de Massueville préoccupe son maire

Toujours préoccupé de concrétiser la construction de nouveaux logements sur le site de l’ancien couvent, le maire de Massueville, Denis Marion affirme que le dossier de l’avenir de l’église doit aussi demeurer ouvert.

« C’est un défi qui ne disparaîtra pas en 2017. Il faut le reprendre, probablement différemment, mais toujours dans un esprit de collaboration et d’ouverture. Il y a beaucoup d’argent en jeu. Mais je rejette la vision simpliste, pessimiste et défaitiste qui propose la démolition de l’édifice. D’autres municipalités au Québec ont travaillé à des solutions qui ont permis de sauvegarder les édifices religieux et de leur donner une nouvelle mission. »

Quant au budget que son conseil a adopté le 16 décembre, il s’en dit fier.

« Les efforts faits pour contrôler l’augmentation des dépenses, les investissements des 10 dernières années dans les infrastructures, la qualité des services offerts malgré les contraintes financières, la collaboration avec les municipalités environnantes et dans notre MRC pour trouver des solutions collectives à ces défis ont permis de voter un budget qui se traduit par une baisse moyenne du compte de taxes de 1,21%, incluant la taxe foncière et la taxe de services. »

Détails sur le budget 2017 à Massueville

– Taux de taxes foncières générales*: 1,79$ par 100$ d’évaluation

– Budget total 2017: 874 905$

– Variation du budget: – 3,8%

*Ce montant n’inclut pas les taxes d’eau, eaux usées, matières résiduelles, réserve et règlements d’emprunt.

Sainte-Victoire-de-Sorel construira une caserne d’incendie

Les élus de Sainte-Victoire-de-Sorel comptent réaliser en 2017 deux projets importants: l’ouverture d’une nouvelle rue ainsi que la construction d’une caserne d’incendie, révèle le maire Jean-François Villiard.

Deux projets nécessaires que la municipalité réalisera à même son budget, sans aide financière, poursuit-il, et ce, au centre du village.

Malgré tout, souligne-t-il, le conseil vient tout juste de voter un quatrième budget sans augmentation de taxes, comme s’y était engagé le maire, dès la première année de son mandat, en 2013.

Les conseillers ont scruté chaque poste de dépense et conclu qu’il fallait trouver une solution moins dispendieuse à la fourniture de services de sécurité incendie. « Nous étions satisfaits du service à Sorel-Tracy depuis 16 ans, mais pas du prix. Car ce service représente quelque 11% de notre budget, ce qui est nettement supérieur à ce que les municipalités de notre taille payent. C’est la seule raison qui nous a amenés à prendre la décision d’examiner l’offre de service que Saint-Ours peut nous faire. »

Il fait enfin remarquer que le budget peut varier beaucoup d’une année à l’autre. « Tout dépend des travaux que nous comptons réaliser en cours d’année », conclut-il.

Détails sur le budget 2017 à Sainte-Victoire-de-Sorel

– Taux de taxes foncières générales*: 0,061$ par 100$ d’évaluation.

– Budget total 2017: 3 741 911$

– Variation du budget: + 17,5%

*Ce montant n’inclut pas les coûts du service de police et la quote-part à la MRC de Pierre-De Saurel.

Sorel-Tracy mettra en chantier sa zone industrialo-portuaire

Tout en célébrant son 375e anniversaire, Sorel-Tracy poursuivra ses efforts de mise en chantier de sa zone industrialo-portuaire sur les terrains de l’ancienne centrale thermique qu’elle veut acquérir et dans l’écoparc qu’elle veut ouvrir à proximité, décrit son maire Serge Péloquin.

Elle donnera au fleuve toute l’importance qu’il mérite, dit-il. « On pensera tant aux citoyens et touristes qui profiteront de ses parcs et du quai Richelieu qu’aux entreprises. Nous misons ainsi sur notre force que sont le fleuve et la rivière. Nous le ferons correctement: en respectant nos valeurs, nos citoyens de proximité et en pensant développement durable », dit-il.

« Ainsi cette zone devrait être, fin 2017, à la fois bien définie, bien financée grâce à la politique maritime du Québec, qui disposera d’un fonds de 325 M$ dont la région veut profiter pleinement. Et surtout, cette zone sera en chantier », décrit-il.

Car la Ville veut assurer la venue d’entreprises et la création d’emplois pour ses gens « et ainsi continuer à être une ville en croissance », insiste-t-il.

Détails sur le budget 2017 à Sorel-Tracy

– Taux de taxes foncières générales*: 0,9994$ par 100$ d’évaluation dans le secteur Tracy. 1,9321$ par 100$ d’évaluation dans le secteur Sorel.

– Budget total 2017: 56,6 M$

– Variation du budget: + 2,5%

*Ce montant n’inclut pas les taxes d’eau, de réfection du réseau routier local, des eaux usées et des matières résiduelles.

Le ponceau sera réparé à Saint-Aimé

La municipalité de Saint-Aimé investira beaucoup d’argent cette année dans le réaménagement du ponceau et du secteur où a eu lieu le glissement de terrain en 2014.

Le glissement de terrain avait emporté une bonne parcelle de terre dans le ruisseau des Sœurs à quelques mètres du ponceau.

« On va axer toutes nos énergies pour la réparation du rang du Bord-de-l’Eau. On veut finaliser ce dossier en 2017. Le gouvernement a demandé qu’on s’occupe du ponceau et c’est la municipalité qui défrayera les coûts. On ira en appel d’offres et nous recevrons des subventions pour aménager en amont et en aval du secteur dans la prochaine année », explique la mairesse Maria Libert.

Le dernier budget a été réalisé en fonction des sommes nécessaires pour réparer le ponceau, qui était de la responsabilité de Saint-Aimé. Même si les coûts sont évalués à des centaines de milliers de dollars, la municipalité ne sera pas affectée par cet investissement, soutient Mme Libert.

« Nous sommes encore en bonne situation. Nous irons certainement en règlement d’emprunt pour le ponceau. »

Détails sur le budget 2017 à Saint-Aimé

– Taux de taxes foncières générales* : 0,7255$ par 100$ d’évaluation

– Budget total 2017: 1 939 000$

– Variation du budget : + 19%

*Ce montant n’inclut pas les services des ordures ni la consommation d’eau potable.

Les loisirs et les infrastructures en priorité à Saint-David

La municipalité de Saint-David travaillera sur deux projets au cours de la prochaine année, soit l’installation de gicleurs au centre récréatif et le surfaçage de plusieurs parcelles de rangs.

Cinq ou six rangs seront touchés, en partie, par le surfaçage cette année. « Depuis 2009, on n’a pas fait de surfaçage de nos routes. Ça devient prioritaire », affirme le maire de Saint-David, Michel Blanchard.

Il n’a pas voulu révéler les montants accordés pour chacun des projets afin de ne pas perturber les futurs appels d’offres. Il a toutefois soutenu que les deux projets représenteront au total un investissement de près d’un million de dollars.

Le centre récréatif ne possède pas de gicleurs à ce jour. Ce projet permettra à la municipalité de se mettre aux normes.

Détails sur le budget 2017 à Saint-David

– Taux de taxes foncières générales*: 0,7993$ par 100$ d’évaluation.

– Budget total 2017: 1 939 432$

– Variation du budget: – 3%

Des infrastructures remises à niveau à Sainte-Anne-de-Sorel

La municipalité de Sainte-Anne-de-Sorel investira massivement dans ses infrastructures en 2017.

Plusieurs petits projets seront mis en œuvre lors de la prochaine année pour les mettre à niveau. Le conseil a adopté un budget de 82 725$ pour les infrastructures lors de la séance du 12 décembre.

Parmi les projets, la municipalité effectuera la réfection complète du réseau d’aqueduc des rues du quadrilatère, situé derrière l’école primaire, formé des rues Milette, Marianne, Ringuette et Bussières.

« Il y avait des besoins urgents de ce côté-là. Cela n’avait pas été fait depuis une cinquantaine d’années », soutient le maire de Sainte-Anne-de-Sorel, Michel Péloquin.

La municipalité remplacera également un ponceau sur le Chenal-du-Moine, végétalisera le parc Henri-Letendre et renouvellera l’éclairage dans le stationnement du parc Constant-Plante.

Détails sur le budget 2017 à Sainte-Anne-de-Sorel

– Taux de taxes foncières générales*: 0,90$ par 100$ d’évaluation

– Budget total 2017: 3 465 229$.

– Variation du budget: + 1,2%

*Ce montant n’inclut pas la taxe d’aqueduc, égout et matières résiduelles.

Saint-Joseph augmentera ses espaces de stationnement

Le maire de Saint-Joseph-de-Sorel, Olivar Gravel, compte bien améliorer différents secteurs de sa ville au cours de 2017.

Le projet important de la municipalité sera, dans les prochains mois, l’aménagement d’un nouveau terrain de stationnement au coin des rues Montcalm et Élizabeth.

La Ville a acheté deux terrains au cours de la dernière année.

« Ce sont des travaux dans la lignée de ceux effectués à l’hôtel de ville en 2015 à la salle multifonctionnelle. On veut augmenter nos espaces de stationnement dans ce secteur », a mentionné le maire Gravel.

Il y aura aussi des travaux de réfection des rues Désiré et Étienne, situées près du pont Turcotte, en plus des travaux de réfection sur l’enveloppe extérieure du centre récréatif Aussant.

« On attend toujours des réponses pour des demandes financières de programmes de rénovation que nous avons faites au gouvernement. L’aide gouvernementale qui a diminué ne nous rend pas la tâche facile », conclut-il.

Détails sur le budget 2017 à Saint-Joseph-de-Sorel

– Taux de taxes foncières générales*: 1,20$ par 100$ d’évaluation

– Budget total 2017: 4 583 095$

– Variation du budget: + 2,86$

*Ce montant n’inclut pas la taxe d’eau.

Maison de la culture et patinoire au sommet des priorités à Saint-Ours

La Ville de Saint-Ours misera sur la Maison de la culture. Elle espère l’inaugurer d’ici la fin d’année 2017.

La Ville a investi 360 633,80$ dans ce projet. Les premiers travaux ayant pour objectif la solidification du plancher et l’imperméabilisation du bâtiment ont été réalisés en 2016. Des travaux sont présentement en cours pour installer le monte-personne.

Il restera à finaliser l’installation de la bibliothèque, qui se situe présentement au centre Léo-Cloutier.

La Ville de Saint-Ours se penchera également sur le projet de rénovation de la patinoire. « On avait un beau projet avec un dôme il y a trois ans. Ce projet est tombé. N’empêche que la patinoire est vraiment due », affirme le maire de Saint-Ours.

Les plans ont été élaborés. Les élus devront trancher dans les prochains mois dans ce dossier. « On n’est pas pressés, mais on aimerait qu’elle soit prête pour l’hiver prochain », conclut-il.

Détails sur le budget 2017 Saint-Ours

– Taux de taxes foncières générales*: 0,6148$ par 100$ d’évaluation

– Budget total 2017: 2 199 295$

– Variation du budget: – 3%

*Ce montant n’inclut pas la taxe d’aqueduc, des égouts, des ordures et des matières résiduelles.

Des jeux d’eau à Saint-Robert

La municipalité de Saint-Robert installera des jeux d’eau au terrain des loisirs, ce qui complétera les équipements déjà installés, dont la patinoire couverte et les terrains de balle et de soccer, a révélé le maire Gilles Salvas.

Le projet est estimé à quelque 100 000$ dont 40% proviendront des fonds du Pacte rural.

« De plus en plus de municipalités ont de tels jeux. Ainsi nos enfants qui fréquentent les camps d’été notamment pourront en profiter dès l’été prochain », souligne-t-il fièrement.

Commentant le budget 2017 que le conseil vient d’adopter, M. Salvas l’a qualifié de satisfaisant. Il ne comporte aucune augmentation de taxes.

« Nous avons cherché à geler les dépenses de façon à geler les taxes. Avec la baisse des coûts des matières résiduelles à 97$, ceux qui n’ont pas eu d’augmentation de la valeur de leur propriété enregistreront même une légère baisse de taxes. Et ce, malgré la hausse des coûts pour le service de sécurité incendie », précise M. Salvas.

Détails sur le budget 2017 à Saint-Robert

– Taux de taxes foncières générales*: 0,2300$ par 100$ d’évaluation

– Budget total 2017: 2 073 799$

– Variation du budget: + 3,9%

*Ce montant n’inclut pas les taxes de la voirie, police, incendie, eau et matières résiduelles.

Les bâtiments publics remis en état à Yamaska

Le maire de Yamaska, Louis R. Joyal, a pour principal objectif en 2017 la réfection des principaux bâtiments publics de sa municipalité.

Selon le maire Joyal, le principal cheval de bataille pour lui dans les prochains mois sera le projet d’agrandissement de son école primaire et la fusion de ses deux installations. M. Joyal prévoit faire des représentations régulièrement auprès du gouvernement avec l’aide de la Commission scolaire de Sorel-Tracy.

« On va travailler là-dessus. On veut que nos jeunes soient tous à la même place avec un gymnase plus fonctionnel. Notre priorité est de réaliser des projets pour nos familles et le développement de la municipalité. »

L’école n’est pas la seule priorité du conseil municipal, affirme-t-il. Les élus travailleront à améliorer d’autres infrastructures municipales qui sont actuellement en mauvais état, dont son chalet des loisirs et aussi son garage municipal.

Le maire s’est réjoui d’avoir présenté un budget allant dans cette direction. « Le conseil s’est serré la ceinture pour avoir un surplus suffisant afin d’investir dans divers projets prévus au cours des prochains mois », conclut-il.

Détails sur le budget 2017 à Yamaska

– Taux de taxes foncières générales*: 0,4229$ par 100$ d’évaluation

– Budget total 2017: 2 392 616 $

– Variation du budget: – 30%

*Ce montant n’inclut pas les taxes foncières de la réfection du Grand-Chenal, de la voirie, des égouts et de la dette.

image