19 juillet 2017
La population de la MRC de Pierre-De Saurel en légère baisse
Par: Sarah-Eve Charland
L’Institut de la statistique du Québec a dressé un portrait démographique de la MRC de Pierre-De Saurel. | TC Média - Archives/Pascal Cournoyer

L’Institut de la statistique du Québec a dressé un portrait démographique de la MRC de Pierre-De Saurel. | TC Média - Archives/Pascal Cournoyer

La MRC de Pierre-De Saurel est la seule MRC en Montérégie à avoir connu une diminution de sa population entre 2011 et 2016.

L’Institut de la statistique du Québec a révélé ses plus récentes données en publiant le Panorama des régions du Québec, édition 2017, le 18 juillet. Il dresse un portrait économique des 17 régions administratives de la province, selon des données recueillies par le recensement du Canada.

La MRC a connu une baisse de 0,1% en cinq ans. L’Institut de la statistique a enregistré une population de 51 216 personnes en 2016, 28 de moins qu’en 2011. D’autres MRC en Montérégie comme les Maskoutains (+6,1%), la Vallée-du-Richelieu (+11,4%), Vaudreuil-Soulanges (+13,4%) ou Roussillon (+10,7%) ont connu des hausses importantes.

Entre 2001 et 2016, la population de la MRC de Pierre-De Saurel est toutefois passée de 50 982 à 51 216 personnes, une augmentation de 234 habitants.

Selon la démographe Anne Binette Charbonneau, ces données s’expliquent par l’accroissement naturel, c’est-à-dire la différence entre les décès et les naissances. Dans la région, on constate plus de décès que de naissances.

« C’est la seule MRC en Montérégie dans cette situation. On observe un accroissement naturel négatif depuis une quinzaine d’années. Cela peut s’expliquer par un vieillissement de la population », explique-t-elle.

En 2011, on enregistrait 50 décès de plus que de naissances. Le nombre atteint 220 décès en 2016. « Ça ne s’améliore pas. Le nombre de naissances demeure stable. C’est le nombre de décès qui augmente », mentionne Mme Binette Charbonneau.

L’accroissement migratoire a joué un léger rôle sur la population de la MRC, croit-elle.

« Le nombre de nouveaux arrivants a compensé l’accroissement naturel négatif. Il y a donc plus de gens qui sont arrivés que ceux qui sont partis. Ces gens provenaient des autres régions du Québec. »

Peu de travailleurs

La MRC de Pierre-De Saurel enregistre le plus bas taux de travailleurs âgés entre 25 et 64 ans en Montérégie. Le taux s’élève à 69% en 2015. Les hommes (71,8%) sont plus nombreux que les femmes (66%) à travailler.

« On ne peut pas l’expliquer de façon précise, spécifie la chargée de projet à l’Institut de la statistique du Québec, Marie-Hélène Provençal. Le taux est le plus bas en Montérégie depuis 2011. Il se peut que la décroissance économique ait un impact. »

Dans cette étude, les revenus disponibles par habitant sont répertoriés. Dans la MRC de Pierre-De Saurel, le revenu disponible s’élève à 25 543$ en 2015, ce qui correspond à une augmentation de 2,4% depuis 2011. Cette hausse se situe dans la moyenne québécoise.

image