28 août 2018
Camp Évolution
La popularité du basketball plus importante que jamais
Par: Xavier Demers
Des jeunes de la 1re année jusqu’à la 1re secondaire sont allés se délier les jambes lors du camp de basketball Évolution, du 20 au 24 août, à l’école secondaire Fernand-Lefebvre. (Photo : Xavier Demers)

Des jeunes de la 1re année jusqu’à la 1re secondaire sont allés se délier les jambes lors du camp de basketball Évolution, du 20 au 24 août, à l’école secondaire Fernand-Lefebvre. (Photo : Xavier Demers)

La popularité du basketball ne dérougit pas dans la région. Le camp de basketball Évolution, qui en était à sa deuxième édition la semaine dernière, accueille de plus en plus de jeunes joueurs.

Publicité
Activer le son

Le camp fait suite à La Relève, dirigé alors par Pierre Lemay, qui a été entraîneur des Vaillantes de Sainte-Victoire-de-Sorel pendant plus de 25 ans avant de prendre sa retraite l’an dernier.

« Au camp, on passe de 62 enfants l’année passée à 77 cette année, a affirmé le président du Sonic de Sorel-Tracy et de la Ligue récréative de minibasket régionale (LRMBR), Carl Turcotte. Quand j’ai pris en charge la LRMBR il y a huit ans, il y avait 67 inscriptions. Là, on est rendu à 140 à peu près. »

Des basketteurs de la 1re année du primaire jusqu’à la 1re secondaire se sont déplacés à l’école secondaire Fernand-Lefebvre tous les matins de la semaine pour parfaire leurs habiletés. Neuf entraîneurs, incluant Carl Turcotte et des joueurs provenant du secondaire et du cégep, sont venus encadrer les jeunes lors d’ateliers de perfectionnement.

« C’est vraiment pour s’amuser, a déclaré M. Turcotte. Ce n’est pas un camp de sélection, c’est un camp pour s’améliorer et pour travailler. Il y en a qui sont là vraiment pour se développer plus, mais généralement, c’est surtout pour s’amuser. »

La relève semble d’ailleurs sur le point d’arriver. Au camp, celui qui était entraîneur des Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy jusqu’à l’an dernier constate que plusieurs des participants sont jeunes.

« Il y a plus de petits cette année. Habituellement, on a plus de 6année et de 1re secondaire, a remarqué M. Turcotte. Cette année, on va avoir probablement cinq ou six équipes élites qui vont jouer contre Saint-Hubert, Longueuil, Saint-Hyacinthe. C’est plaisant pour nous autres. Dans deux ans, ça va être gros. Notre but, ce serait d’avoir sept ou huit équipes élite. »

Succès du Sonic

Le Sonic a connu son lot de succès lors de la dernière saison.

Les équipes féminines et masculines de 5e et 6années ont tout raflé, remportant chacune le championnat en mini AA lors des finales régionales de la ligue élite de la Montérégie.

« On a une défaite pour les deux équipes combinées dans toute l’année », a ajouté Carl Turcotte.

La saison de basketball commencera sous peu. Les inscriptions pour la LRMBR se tiendront du 13 au 15 septembre au Centre culturel de Sorel-Tracy.

image