23 juin 2016
La popularité des camps de jour se maintient
Par: Louise Grégoire-Racicot
L’équipe du camp de jour. | Photo: gracieuseté

L’équipe du camp de jour. | Photo: gracieuseté

Les camps de jours offerts par la Ville de Sorel-Tracy reçoivent bon an mal an plus de 370 jeunes par semaine. Beaucoup de 5 à 8 ans, a révélé Julie Gauthier-Lafond, régisseuse culturelle. Ce sont les 11 à 13 ans qui sont le moins nombreux et ce, d’année en année.

Le nombre d’inscrits varie d’une semaine à l’autre, dit-elle, notant qu’il y a encore certaines places disponibles certaines semaines. Il suffit de téléphoner au Service des loisirs pour s’en enquérir.

Cette année, des jeunes de toute la MRC de Pierre-De Saurel pouvaient s’y inscrire, les municipalités ayant conclu une entente Accès-Loisirs qui inclut les camps de jour.

La ville a dû refuser des jeunes dans certains groupes d’âge, a révélé le nouveau directeur du service, Benoit Simard. Budget et ressources l’imposaient.

Reste que le camp de jour est une des priorités du service, à 100% municipal car il ne compte sur aucune organisation (sportive ou autre) pour les organiser.

Plus qu’un service de garde

Oui, les camps de jours suppléent à l’école mais ils ne se veulent pas un service de garde pour autant, spécifie M. Simard. Ils sont des lieux d’animation et de récréation.

Les animateurs deviennent un accompagnateur d’été dans le développement de l’enfant, son autonomie, son estime de soi et sa créativité. Et ce, tout en comblant le besoin social qu’est la garde des enfants, en milieu sécuritaire, quand les parents le désirent.

Tenus au parc régional des Grèves depuis quelques années, les camps de jour sont en quelque sorte une classe nature chaque jour. Le site a permis d’y diversifier les activités à coûts avantageux, souligne-t-il.

Il se targue aussi de compter sur une éducatrice spécialisée qui sait donner des coups de pouce à la soixantaine d’animateurs qui constituent son équipe.

« Ce sont les animateurs qui insufflent une âme dans les groupes. Ils peuvent avoir divers talents – musicien, sportifs, artistes – et accompagnent les jeunes dans les activités qu’ils veulent vivre. Ce pourquoi la Ville a choisi de ne pas confier à des entreprises le soin d’animer les camps, comme d’autres municipalités le font. »

Le camp de jour « Les Plaisirs d’été » de Sorel-Tracy débute le 27 juin jusqu’au 11 août.

Inscriptions depuis 2013

Année Nombre
2013 337
2014 377
2015 379
2016 370
image