24 février 2017
La Pointe-du-Nord-Est fragilisée par les inondations à Yamaska
Par: Sarah-Eve Charland
Dans les années passées, la route est souvent inondée à la Pointe-du-Nord-Est, à Yamaska. | TC Média - archives

Dans les années passées, la route est souvent inondée à la Pointe-du-Nord-Est, à Yamaska. | TC Média - archives

Les températures douces des prochains jours pourraient entraîner des inondations à Yamaska, et du même coup emporter une parcelle de la route de la Pointe-du-Nord-Est.

Publicité
Activer le son

La municipalité a invité les résidents du secteur à évacuer leur domicile. Ceux qui désirent y rester doivent signer un document.

Les employés de la municipalité suivent les indicateurs de débit de la rivière Yamaska d’heure en heure. Dès qu’ils pressentiront un risque d’inondation, ils fermeront la route à la fin du Grand-Chenal jusqu’à la hauteur du numéro civique 180.

Pour le directeur régional de la Sécurité civile, Jean-Sébastien Forest, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Selon lui, les mesures de la municipalité ne sont que préventives.

« L’eau va monter, c’est sûr. Il y a des températures chaudes le jour, mais on approche du point de congélation la nuit. Cela ralentit l’écoulement de l’eau. Je ne crois pas que ce sera critique. On a encore une marge de manœuvre pour évacuer l’eau », assure-t-il.

Cette décision a été prise à la suite des recommandations de la firme d’ingénieurs, Groupe FBE Bernard Experts.

« Tous les ans, une parcelle de la route est emportée par les inondations. C’est un peu plus critique cette année étant donné que, l’année dernière, une parcelle plus importante s’est effondrée. La route est fragilisée. Maintenant, il n’y a plus rien qui retient la route », explique le maire de Yamaska, Louis R. Joyal.

La municipalité a effectué de nombreuses démarches, dit-il, pour obtenir les autorisations du ministère de l’Environnement pour réparer la route. L’autorisation a été accordée à la fin de décembre 2016. La municipalité avait jusqu’au 1er mars pour effectuer les réparations.

« En raison de l’hiver et de la préparation, on n’a pas été capable de le faire. On va recommencer nos démarches », continue-t-il.

Selon les prévisions de Météomédia, les températures pourraient atteindre 12 degrés Celsius samedi avec de fortes précipitations.

image