4 mai 2017
La piste cyclable subira plusieurs changements
Par: Sarah-Eve Charland
Le Réseau cyclable la Sauvagine aménagera, entre autres, un point d’eau et une halte. | TC Média - Archives

Le Réseau cyclable la Sauvagine aménagera, entre autres, un point d’eau et une halte. | TC Média - Archives

Une grosse année attend le Réseau cyclable la Sauvagine qui réalisera de nombreux projets cet été.

Entre autres, l’organisme asphaltera le stationnement situé à Saint-Robert, ajoutera un point d’eau à la halte Ghislaine-Péloquin et construira une halte qui se situera en arrière du commerce Béton Trio.

« On a établi ces projets comme prioritaires. Il n’y avait aucun point d’eau. C’était une demande des citoyens. De plus, si on se faisait surprendre par la pluie, il n’y avait pas d’endroit pour s’abriter », affirme la présidente du Réseau cyclable, Hélène Paris.

Elle ajoute que ce point d’eau correspondra à la moitié du parcours lorsque la piste cyclable sera prolongée jusqu’à Saint-Gérard-Majella.

Les travaux de construction devraient être réalisés durant le mois mai afin de permettre aux usagers d’utiliser ces améliorations cet été.

Comme il restait une partie des 85 000$ disponibles en 2006 pour un projet d’asphaltage, le Réseau cyclable la Sauvagine a pu se payer ces travaux. Le montant exact de ce projet sera dévoilé lors de l’inauguration de la nouvelle halte, souligne-t-elle.

« Depuis quelques années, on mettait environ 6000$ par année pour réparer l’asphalte. Cette année, la route est belle. On a donc décidé d’investir dans d’autres infrastructures », mentionne Mme Paris.

Une nouvelle demande pour le prolongement

La MRC de Pierre-De Saurel a déposé, en novembre 2016, une demande pour prolonger la piste cyclable de 13,2 kilomètres jusqu’à Saint-Gérard-Majella.

Le prolongement comprend la construction d’un tunnel afin de traverser la route 132 à Saint-Robert, la réfection d’un pont endommagé par le feu et la construction d’une halte à Saint-Gérard-Majella.

La demande d’aide financière a été déposée auprès du ministère des Affaires municipales et l’Occupation du territoire (MAMOT) par le biais du programme Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec.

Le projet de 4 380 000$ serait financé à 66% par les gouvernements fédéral et provincial. Le dernier tiers serait assumé par la MRC Pierre-De Saurel. Cette dernière attend toujours une réponse du ministère à cet effet.

Durant la saison estivale, près de 500 personnes utilisent par jour la piste cyclable durant les samedis et dimanches.

« Quand on travaille aussi fort pour quelque chose et qu’on voit les gens l’utiliser, c’est emballant! On constate qu’il y a des visiteurs de partout », conclut Mme Paris.

image