28 juin 2021
La piste cyclable de la Sauvagine gagne des adeptes
Par: Alexandre Brouillard

La piste cyclable de la Sauvagine est également agréable pour les familles. Gracieuseté/Office de tourisme de Sorel-Tracy

De plus en plus de sportifs, qu’ils soient cyclistes, marcheurs ou même patineurs, fréquentent les 12 kilomètres de la piste cyclable de la Sauvagine, de Sorel-Tracy à Saint-Robert, afin de profiter des nombreux attraits naturels de la région.

Publicité
Activer le son

« D’année en année, je remarque que la Sauvagine gagne des adeptes. Déjà cette saison, alors que la piste est ouverte depuis seulement quelques semaines, je note une hausse considérable du nombre de marcheurs, de cyclistes et même de gens qui font du patin à roues alignées », affirme Pierre Dauphinais, président du Réseau cyclable de la Sauvagine.

Il croit que la Sauvagine se démarque principalement en raison de sa convivialité. « C’est une piste cyclable très bien entretenue et qui ne présente aucun dénivelé important. Famille, jeunes enfants et personnes de tous horizons peuvent donc en profiter sans problème », informe-t-il.

M. Desmarais ajoute que la variété des paysages contribue également à la popularité du circuit. « De la Maison des gouverneurs à Sorel-Tracy jusqu’à la halte de Saint-Robert, les sportifs traversent une section urbaine, des champs et même des boisés qui protègent très bien du vent », poursuit-il.

« Tout au long de la piste cyclable, les utilisateurs peuvent profiter des trois haltes de repos, dénote-t-il. De plus, quelques panneaux informent les gens sur les espèces d’oiseaux qui côtoient la région. C’est un lieu très agréable pour les familles qui peuvent profiter des haltes pour se reposer tout en profitant de la nature. »

En plus des 12 kilomètres, un nouveau tronçon est disponible à partir du rang Saint-Thomas, à Saint-Robert. Il est aussi toujours possible de s’informer auprès de l’Office de tourisme de Sorel-Tracy pour connaître d’autres circuits existants qui se jumèlent bien à la Sauvagine.

Rallye-vélo

Durant toute la saison estivale, il est possible de participer au Rallye-Vélo pour découvrir quelques attraits de la région.

« C’est l’occasion idéale de bouger entre amis ou en famille. Tout au long du trajet, entre la Maison des gouverneurs, le parc du carré Royal et celui du Regard-sur-le-Fleuve, vous devez répondre à des questions. Le rallye est d’une durée d’environ 1 h 30 à 2 h, pour un trajet de 18 kilomètres. Tout le monde est invité à participer, il suffit d’avoir accès à une connexion internet ou d’imprimer le questionnaire en avance », explique M. Dauphinais.

De plus, comme toutes les années, le Réseau cyclable de la Sauvagine participera au Tour du silence afin de sensibiliser l’ensemble des usagers de la route à une saine cohabitation.

« Normalement organisé en mai, le Tour du silence aura lieu le 15 septembre cette année, précise M. Dauphinais. Chapeauté par la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), cet événement est apprécié par les cyclistes de la région et il réunit toujours plusieurs personnes. »

Des travaux en 2021?

Alors que le projet est dans les cartons depuis quelques années déjà, M. Dauphinais n’est pas en mesure de confirmer si le prolongement de la piste cyclable jusqu’à la route 235, à Yamaska, aura lieu en 2021.

« Ma boule de cristal ne me dit pas quand les travaux commenceront. On attend encore l’approbation des plans et devis de la part du ministère des Transports pour le tunnel qui passerait sous la route 132 pour rejoindre le rang de Picoudi. […] Il faut aussi deux ponceaux pour enjamber la rivière Saint-Louis, qui forme un « Y », entre le rang Saint-Louis et la route 235 », spécifie Pierre Dauphinais.

« Bien que des questions demeurent concernant les travaux, tout est en place pour une belle saison de sport sur la Sauvagine », conclut-il.

image