28 avril 2016
La musique classique jouée par 200 virtuoses à Sorel-Tracy
Par: Julie Lambert
Le président de la Caisse Desjardins Pierre-De Saurel, Gaétan Dutremble, le président du jury, Georges Nicholson, la présidente du c.a. de la Maison de la musique, Hélène Goulet, Clément Goulet et la directrice de la Maison de la musique, Rachel Doyon. | Photo: TC Média - Julie Lambert

Le président de la Caisse Desjardins Pierre-De Saurel, Gaétan Dutremble, le président du jury, Georges Nicholson, la présidente du c.a. de la Maison de la musique, Hélène Goulet, Clément Goulet et la directrice de la Maison de la musique, Rachel Doyon. | Photo: TC Média - Julie Lambert

Plus de 200 virtuoses offriront des performances musicales lors de la 14e édition du Festival de musique classique Pierre-De Saurel qui se déroulera du 3 au 14 mai prochain. Musiciens et chanteurs, autant professionnels qu’amateurs, courent ainsi la chance de remporter l’un des nombreux prix, dont le total s’élève à 20 000$.

La directrice générale de la Maison de la musique, Rachel Doyon, se réjouissait de voir le festival qu’elle a mis sur pied perdurer depuis aussi longtemps.

« C’est assez spécial comme année. Nous sommes très contents que l’aventure se poursuive surtout que nous fêterons la 15e année du Festival et la 5e de la Maison de la musique l’an prochain. Depuis 10 ans, des musiciens applaudis partout dans le monde comme Stéphane Tétreault ont été découverts en premier ici à Sorel-Tracy. C’est une belle fierté », soutient-elle.

Les compétitions auront lieu à la Maison de la musique et à la Maison des gouverneurs. Le 3 mai, lors du volet Le jury sur la route, deux juges du concours visiteront des jeunes dans les écoles, soit L’Académie de musique de Saint-Jérôme, l’école secondaire Villa Maria à Montréal ainsi que les écoles Saint-Gabriel-Lalemant et Sainte-Victoire-de-Sorel.

« On attend 215 virtuoses comparativement à 175 l’an dernier. Nous aurons 20 000$ de prix et bourses à offrir aux participants. Pour eux, c’est bien plus qu’un montant. Le prix leur servira à aller à un camp musical, à s’acheter une nouvelle partition et progresser », mentionne Mme Doyon.

Lors de la grande finale Desjardins qui se déroulera le 15 mai à l’auditorium du Cégep de Sorel-Tracy, à 19h, de nombreux prix seront remis, dont le grand prix qui inclut 5000$ en argent, un système de son, une entrevue avec Jasmin Hains pour la Radio-Classique CJPX et l’enregistrement d’un album au studio de Clément Goulet.

« Le Festival est important parce qu’il est un tremplin où les musiciens sautent dans le vide. Mais cela leur permet de se comparer et de découvrir où ils en sont. Le Festival fait ce travail à merveille », souligne Clément Goulet.

Un jury de renom

Les juges pour cette édition sont Berta Rosenohl et Luis Grinhauz (volet festival et musique de chambre), Jacques Marchand et Isabelle Fortin (volet vents), Thérèse Sevadjan (volet chant), Jean-Pascal Hamelin (volet piano) et Jean Vallières (volet guitare).

On comptera aussi comme invité d’honneur, le musicien Régis Rousseau, et comme président du jury, l’ancien animateur culturel à la radio de Radio-Canada, Georges Nicholson.

Ce dernier était très enthousiaste face à son rôle de juge, lui qui participe à l’événement déjà depuis quelques années.

« Un jury c’est quelqu’un qui a le devoir de comprendre ce qu’est la musique, ce qu’est la jeunesse, ce qu’est l’enseignement et de pressentir les possibilités de carrière, d’intelligence musicale. Ce n’est pas donné à tout le monde », pense-t-il.

Pour des informations ou la programmation complète, les gens peuvent se rendre sur le site de la Maison de la musique au www.maisondelamusique.org sous l’onglet Festival concours ou téléphoner au 450.855.3886.

image