7 avril 2020
La MRC de Pierre-De Saurel obtient près de 1,4 M$ pour l’aide d’urgence aux PME
Par: Jean-Philippe Morin

Le programme d’aide d’urgence a été annoncé par le ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon le 3 avril. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

La MRC de Pierre-De Saurel bénéficie de 1 391 698 $ du gouvernement du Québec dans le cadre du nouveau programme visant à appuyer les petites et moyennes entreprises (PME) touchées par les répercussions de la COVID-19.

Publicité
Activer le son

« Depuis le début de la pandémie, nous mettons tout en œuvre pour assurer la sécurité des Québécois, mais il faut également penser aux lendemains de la crise et s’assurer que notre économie puisse rebondir rapidement. Il s’agit là d’une priorité pour notre gouvernement », déclare le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond.

Ce programme d’aide d’urgence s’ajoute au Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE), lancé le 19 mars dernier par Québec. « Grâce à ces mesures, de nombreux entrepreneurs peuvent aujourd’hui pousser un soupir de soulagement », ajoute M. Émond.

« C’est une aide fort appréciée, notamment avec l’annonce de la continuité de la pause jusqu’au 4 mai pour toutes les entreprises et commerces non essentiels », souligne Gilles Salvas, préfet de la MRC de Pierre-De Saurel.

« Ce programme s’ajoute aux efforts récemment déployés par le comité d’intervention tactique de développement économique. De plus, il s’intègre très bien aux objectifs du Fonds d’urgence régional mis en place par la MRC », ajoute le préfet.

Un prêt jusqu’à 50 000 $

La MRC mandatera le CLD de Pierre-De Saurel, lors de sa prochaine séance du conseil le 8 avril, pour assurer le traitement et le suivi des demandes. L’aide offerte sous forme de prêt vise à soutenir, pour une période limitée, les entreprises qui ont besoin de liquidités d’un montant inférieur à 50 000 $. Le taux d’intérêt sera de 3 %.

Un moratoire de trois mois sur le capital et les intérêts s’appliquera automatiquement. Un moratoire additionnel allant jusqu’à 12 mois sur le capital pourra être accordé. Un amortissement de 36 mois, excluant le moratoire de remboursement, est prévu.

Les entreprises de tous les secteurs d’activité sont admissibles, y compris les coopératives, les organismes sans but lucratif et les entreprises d’économie sociale réalisant des activités commerciales.

De façon générale, le financement offert a pour objet de maintenir, consolider ou relancer les activités des entreprises impactées par la COVID-19.

C’est une enveloppe de 150 millions de dollars qui a été répartie entre les MRC au prorata des prêts des Fonds locaux d’investissement initiaux, à l’exception des villes de Montréal et de Québec, lesquelles recevront respectivement 40 millions et 10 millions de dollars. La contribution financière octroyée prendra la forme d’un prêt sans intérêt remboursable au plus tard le 31 mars 2030. Toutefois, les sommes non investies au 30 avril 2021 devront être remboursées à cette date.

Du côté de la MRC Marguerite-d’Youville, c’est un prêt de plus de 1,5 M$ qui aidera les entreprises de son territoire, qui inclut la Ville de Contrecœur.

À quand l’aide financière?

Puisque le programme a été annoncé le 3 avril dernier et que des ententes légales sont à compléter entre le ministère de l’Économie et de l’Innovation, la MRC et le CLD, il est prématuré de préciser, actuellement, à quel moment les demandes d’aide financière pourront être traitées et les aides octroyées.

Les entreprises sont invitées à suivre le site Internet du CLD (www.cld-pierredesaurel.com/covid-19/assistance/) pour connaître la date précise du lancement du programme et les modalités d’application. L’équipe du CLD est aussi disponible pour répondre aux questions des entrepreneurs à l’adresse courriel cld@cldpierredesaurel.com ou en composant le 450-742-5933.

image