21 septembre 2017
La microdistillerie sera implantée d’ici la fin de l’année
Par: Jean-Philippe Morin
L’église Marie-Auxiliatrice a donné sa dernière messe le 24 septembre. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

L’église Marie-Auxiliatrice a donné sa dernière messe le 24 septembre. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Le projet d’implantation de la microdistillerie Les Subversifs dans l’église Marie-Auxiliatrice suit son cours. Le copropriétaire Stéphan Ruffo confirme que le déménagement aura lieu d’ici la fin de l’année 2017.

« Le financement est monté. On planifie le déménagement en ce moment. On est en train de renflouer notre inventaire pour être capables d’organiser notre transition. À la minute qu’on est déménagés, on tombe en production et on continue », explique M. Ruffo. L’entreprise est établie à Saint-Alexandre pour le moment.

Les coactionnaires Stéphan Ruffo, Fernando Balthazar et Pascal Gervais ont plusieurs idées en tête lorsqu’ils seront implantés à Sorel-Tracy. « On a des projets qu’on ne veut pas dévoiler tout de suite, avance M. Ruffo. Une chose est certaine : on va prouver aux gens qu’une compagnie peut s’impliquer dans une ville. On veut améliorer le tissu urbain. On veut s’assurer qu’il n’y aura aucun désagrément pour les gens du secteur », énumère M. Ruffo.

Un de ces projets est de collaborer avec les producteurs et agriculteurs locaux afin d’élaborer de nouveaux produits. Présentement, l’organisme produit un gin et un réduit en vente à la SAQ. Elle réalise aussi un whisky blanc en vente également à la SAQ, mais en commandes privées.

« On veut impliquer le plus de gens du coin possible. Sorel a son fromage avec Chalifoux, sa bière avec le Loup Rouge et aura maintenant son spiritueux avec nous! On veut développement l’économie de Sorel-Tracy dans le respect du bâtiment en place », souligne l’homme d’affaires, qui est également président de l’Association des microdistilleries du Québec.

La production sera effectuée dans l’église, tandis que les bureaux seront situés dans le presbytère. L’église est maintenant fermée. Une dernière messe y a été donnée le 24 septembre.

« Nous avons des projets de portes ouvertes afin que les gens comprennent bien ce qu’on fait. On veut vivre en harmonie avec la communauté », conclut M. Ruffo.

image