29 septembre 2021
La Maison L’Ancrage déménagera-t-elle dans la Maison des jeunes de Tracy?
Par: Alexandre Brouillard

La Maison L’Ancrage pourrait s’installer dans la Maison des jeunes de Tracy l’Air du temps située au 3500, chemin Saint-Roch, à Sorel-Tracy. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

La Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel, qui se cherche un bâtiment depuis plusieurs mois pour démarrer ses activités à Sorel-Tracy, pourrait s’installer dans la Maison des jeunes de Tracy l’Air du temps, alors que celle-ci déménagerait dans des locaux du Centre culturel de Tracy. Le maire de la Ville de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, croit qu’il s’agirait d’un « beau scénario » pour les deux organismes.

Publicité
Activer le son

Lors de la dernière séance du conseil de la Ville de Sorel-Tracy, le 20 septembre, les élus ont proposé une entente avec la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel établissant les responsabilités et obligations des parties pour permettre l’implantation de cette ressource d’hébergement temporaire pour les jeunes de 16 à 23 ans en difficulté afin d’éviter qu’ils se retrouvent sans domicile fixe sur le territoire de la Ville de Sorel-Tracy.

« Dans le moment, nous avons adopté une résolution pour faire l’analyse d’un beau scénario, lance d’emblée Serge Péloquin. J’ai proposé à la Maison L’Ancrage, qui se cherche un bâtiment depuis quelques mois, de s’installer dans la Maison des jeunes de Tracy. Puis, celle-ci pourrait être relocalisée au Centre culturel de Tracy. De cette façon, elle serait près des écoles, de la piscine, du curling et du cégep. »

De son côté, le directeur de la Maison L’Ancrage, Gabriel Laprade, se dit favorable à ce scénario. « Le projet est encore embryonnaire, mais nous avons de l’intérêt de notre côté. Nous avons visité les lieux et nous trouvons l’endroit intéressant », mentionne-t-il.

Il affirme toutefois que d’importantes rénovations devront avoir lieu dans la Maison des jeunes si le projet se concrétise. « Le bâtiment nécessiterait des aménagements pour répondre aux besoins de notre organisme. Si ça fonctionne, nous louerons un appartement en attendant que les rénovations soient complétées », explique M. Laprade.

Bien que plusieurs étapes restent à franchir, M. Péloquin croit que cette stratégie serait positive pour les deux organismes. « Nous souhaitons lui céder la Maison des jeunes parce que c’est un beau projet pour nos jeunes. Maintenant, nous devons vérifier les lieux concernés et au besoin réaliser les plans et devis », souligne-t-il.

Alors que l’objectif initial pour la Maison L’Ancrage était d’ouvrir ses portes en septembre 2021, le directeur assure qu’elle sera en fonction cet automne. « Nous étudions toutes les possibilités et gardons les yeux ouverts si d’autres options se présentent à nous, mais nous priorisons ce scénario avec la Ville et la Maison des jeunes de Tracy », conclut-il.

Se rapprocher des jeunes

Installée depuis plus de 30 ans au 3500, chemin Saint-Roch, la Maison des jeunes de Tracy L’Air du temps pourrait donc déménager au Centre culturel de Tracy.

« Ce scénario est l’occasion de se rapprocher de l’école secondaire Bernard-Gariépy ainsi que des activités et loisirs, comme la piscine et la bibliothèque. C’est donc une opportunité pour rejoindre encore plus directement les jeunes. Le bâtiment actuel de l’organisme n’est pas près des milieux résidentiels et où les jeunes se tiennent », explique David McDermott, directeur général de la Maison des jeunes de Tracy L’Air du temps.

Alors que ce scénario lui a récemment été présenté par des gens de la Ville de Sorel-Tracy, M. McDermott attend les prochaines étapes et consignes de la part de la Ville. « On a rencontré les gens de la Maison L’Ancrage et on attend les expertises au niveau des modifications pour les bâtiments. C’est encore exploratoire, mais les locaux que la Ville nous propose sont intéressants », conclut-il.

image