22 août 2016
La Maison de la musique à l’heure de Michael Jackson
Par: Louise Grégoire-Racicot
Tableau de Renée Paul reproduit dans le livre d’Isabelle Petitjean, « La culture pop au panthéon des Beaux-Arts ». On y reconnait Mme Petitjean, à côté de Marc Ryden, qui a illustré les albums de Jackson dont on voit l’œil. | Photo: Tableau de Renée Paul

Tableau de Renée Paul reproduit dans le livre d’Isabelle Petitjean, « La culture pop au panthéon des Beaux-Arts ». On y reconnait Mme Petitjean, à côté de Marc Ryden, qui a illustré les albums de Jackson dont on voit l’œil. | Photo: Tableau de Renée Paul

La musicienne et musicologue française Isabelle Petitjean et l’artiste peintre soreloise Renée Paul partagent depuis longtemps un profond intérêt pour le roi de la pop, Michael Jackson. Sujet qui sera l’occasion d’une rencontre-conférence, dans un décor orné de toiles signées Renée Paul le représentant, à la Maison de la musique, le jeudi 25 août prochain.

Pour Mme Petitjean, Jackson est le Mozart d’aujourd’hui. C’est à cause de cet intérêt pour l’artiste pop qu’elle et Renée Paul se sont rencontrées, en Europe, à l’occasion de plusieurs événements mettant en vedette le créateur que fut Jackson et ce, encore sept ans après sa disparition.

De ces participations est né un profond respect l’une pour l’autre, voire une amitié qui se traduira éventuellement par la production d’un livre commun dont le sujet sera Jackson, explique Mme Paul.

« Nous caressons ce projet depuis un moment, mais Isabelle terminait la rédaction de sa thèse de doctorat à la Sorbonne sur l’homme et son œuvre », explique Renée Paul. Ce qui lui laissera plus de temps.

« J’ai connu Isabelle quand j’ai commencé à diffuser les toiles et dessins que je faisais de Jackson sur Facebook. Elle les a vues et a communiqué avec moi. Nous nous sommes écrits, puis avons parlé via Skype. Et on a sympathisé. Quand je mettais des dessins sur Facebook, elle écrivait un mot. Ça m’a surpris et plu. »

Puis en 2014 et 2015, elles se sont rencontrées en France et en Belgique. Cette année, Isabelle arrête à Sorel-Tracy alors qu’elle se rend à l’Université de Washington, invitée à donner des conférences sur la voix de Jackson. Le thème dont elle traitera aussi à Sorel-Tracy, raconte Mme Paul.

La rencontre se déroulera de 17 à 20 h, à la Maison de la musique. Un musicien invité, le Sorelois William Lamoureux, qui étudie le violon à Toronto, jouera des pièces de son répertoire.

« Pas besoin de connaitre Michael Jackson pour apprécier la rencontre, dit Mme Paul. Ils y découvriront l’homme dans sa vérité, Pour les fans, c’est un incontournable », conclut-elle.

image