28 novembre 2018
La Grande finale des fêtes du 350e éblouit les Contrecœurois
Par: Jean-Philippe Morin

La Grande finale du 350e de Contrecœur a eu lieu sur la rue Legendre. (Photo : Nadya Lajeunesse)

C’est le samedi 24 novembre qu’a été présentée la Grande finale du 350e anniversaire de Contrecœur. Pour l’occasion, la rue Legendre, près du Centre multifonctionnel de Contrecœur, s’est complètement transformée en place publique du futur.

Après avoir célébré le passé et le présent pendant une année, la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur a choisi de camper le thème de la trame de la soirée en 2043, soit dans 25 ans, alors qu’on célébrera le 375e anniversaire de Contrecœur.

Dès 19h, un groupe d’enfants a initié la transformation du site en offrant un sabre laser à Antoine Pécaudy, fondateur de Contrecœur, en guise de cadeau pour remplacer son habituelle épée, qui devenait tout à fait désuète pour l’occasion. Guidé par les enfants, c’est ce dernier qui, du bout de sa nouvelle arme, a illuminé l’usine désaffectée connue sous le nom de Genfoot/Lafayette et l’ensemble du site.

Un spectacle de son et de lumière incluant du vidéomapping a ensuite été déployé sur le bâtiment durant toute la soirée.

Le coup d’éclat de la soirée, selon la Corporation, a été les prestations futuristes dans une bulle translucide géante de MysterAct, une entreprise de Québec. Les artistes ont offert aux citoyens de Contrecœur, une prestation jamais présentée au Québec.

« Les membres du comité organisateur nous ont invités à se joindre à cette soirée au concept novateur. Nous présentons nos spectacles partout au Canada et aux États-Unis, mais pour notre spectacle NOVA, ce fut une grande première au Québec. La Grande finale du 350e de Contrecœur s’est présentée pour nous comme une occasion toute désignée pour présenter notre dernière nouveauté au Québec », souligne Jean-Sébastien Lepage, président de MysterAct.

Entre ces prestations, le site est demeuré en ébullition constante avec robots illuminés, flash mob, catins géantes, créatures provenant d’une autre planète et drummers électriques.

« Pour la Grande finale, il était important pour nous que la fête soit à l’image de ce qu’a été l’année 2018 : rassembleuse, inclusive, populaire et surprenante. Nous cherchions à offrir à la population un événement de clôture qui marquerait l’imaginaire pendant plusieurs années. À voir la participation de tous sur le site durant la soirée et les sourires sur le visage des touts petits, des enfants, des adolescents, des adultes et des ainés de Contrecœur, nous avons rapidement su que c’était mission accomplie », a déclaréRené Laprade, président de la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur.

Il ne reste qu’une activité à la programmation des festivités du 350e anniversaire, soit le traditionnel concert de Noël (extérieur et gratuit) organisé par Culture C au parc Cartier-Richard. Cet événement aura lieu le 19 décembre prochain à compter de 19h.

image