20 septembre 2018
La Fondation Hôtel-Dieu se joint à la lutte contre le cancer du sein
Par: Sarah-Eve Charland

La directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, Nathalie St-Germain, les chirurgiens Sandy Leduc et Thierry Perron, ainsi que le président de la Fondation, Jocelyn Cayer, ont annoncé l'objectif de la campagne 2018-2019. (Photo : Sarah-Eve Charland)

La Fondation Hôtel-Dieu de Sorel a lancé sa nouvelle campagne de financement qui sera consacrée à la lutte contre le cancer du sein. L’objectif s’établit à 150 000$.

En ce moment, les chirurgiens doivent extraire la partie pathologique du sein et la faire transporter en taxi pour la faire examiner par l’entreprise Radiologix dans le secteur Tracy. Pendant ce temps, la patiente demeure sous anesthésie. Les sous permettront donc d’acquérir un système portable de radiographie des spécimens afin d’effectuer les radiographies sur place, à l’hôpital, et non dans le secteur Tracy

« On attend après ça pour voir si les marges sont belles et si on a bien enlevé la tumeur. Plutôt que de faire déplacer la pièce, on va avoir l’équipement dans la salle. On va sauver beaucoup de temps. Pour la patiente, on va sauver un temps d’anesthésie. C’est prouvé que moins il y a de temps anesthésique pendant une chirurgie, mieux la patiente va se porter par la suite », affirme la chirurgienne Sandy Leduc.

Le transport en taxi occasionne des coûts importants au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Montérégie-Est et met à risque le transport de la pièce pathologique.

La chirurgienne est arrivée à Sorel-Tracy en 2015. Elle avait travaillé avec cette machine durant sa résidence. Elle a donc entamé des démarches pour obtenir ce nouvel équipement.

Sur une base annuelle, l’équipe de chirurgie effectue une cinquantaine de mastectomies à Sorel-Tracy. De ce nombre, la moitié nécessitent ce type de radiographie.

« Avec le programme de dépistage, on diagnostique de plus en plus de tumeurs très tôt dans leur évolution. Alors, on ne les sent pas quand on les opère. On a besoin de cette machine-là pour aider davantage nos patients avec des services de qualité, qu’on donnait déjà, et de les rendre encore plus efficaces », ajoute le chirurgien Thierry Perron.

« Si on a de l’équipement de fine pointe technologie, c’est plus facile de recruter de nouveaux chirurgiens », ajoute le président de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, Jocelyn Cayer.

Ce dernier précise que le ministère de la Santé a déjà donné l’autorisation d’acheter cet équipement.

La campagne de financement prendra son envol le 7 novembre à la salle du complexe 180, au 180 rue Victoria. Il s’agit de la salle de réception complètement rénovée au cours de la dernière année par la Société d’agriculture de Richelieu.

Les chefs Claudia Saucier du Traversy Traiteur, Marcel Boulet du restaurant Le Fougasse et François Leduc du Distingo se sont joints à l’événement pour servir des plats gastronomiques aux invités. Le menu est toujours en élaboration.

image