16 novembre 2015
La démolition de l’église soulève une polémique à Pierreville
Par: Deux Rives
Des opposants ont profité de la journée de la désacralisation de l’église pour manifester contre sa vente et sa démolition éventuelle. | TC Média - Gracieuseté Pascal Gill

Des opposants ont profité de la journée de la désacralisation de l’église pour manifester contre sa vente et sa démolition éventuelle. | TC Média - Gracieuseté Pascal Gill

Le bâtiment de l’église de Pierreville est au cœur de tensions entre des citoyens et les élus de la municipalité.

Les premiers croient qu’elle doit être protégée comme patrimoine bâti patrimonial et lieu public. Les seconds annoncent qu’elle sera démolie pour faire place à la Coop de santé et de solidarité et à une pharmacie.

Les Yvan Gill, Louise Lachance et Jean-Yves Descôteaux forment le noyau d’opposition à la démolition du bâtiment désacralisé récemment. Ils avancent qu‘il n’est pas nécessaire de déménager la coop. Qu’elle peut très bien être agrandie là où elle est. Que la Ville pourrait faire de l’Église et son terrain un point d’attraction touristique et économique intéressant pour la municipalité dégarnie de sa piscine.

Ils n’admettent pas que cette transaction profite aux bien-nantis que sont les médecins, disent-ils et ce, au détriment des petits contribuables dont les taxes payeront plus de 600 000$ pour ce projet jouxté au déménagement de la bibliothèque dans l’édifice de la coop (vendu à la Ville 300 000$) et le réaménagement de la mairie. Ils croient qu’il y a là une apparence de conflit d’intérêt pour le maire qui est aussi président de la coop de santé. « Tout a été décidé d’avance. Permettre le changement de zonage que cela implique est donner un chèque en blanc aux élus », dit Jean-Yves Descôteaux.

Quant à Mme Champagne, elle avait préparé un des quatre projets déposés à la municipalité concernant l’avenir de l’église Saint-Thomas.

Pas moyen de perdre la Coop

Appelé à commenter la situation, le maire André Descôteaux (sans lien de parenté avec le précédent) précise que cette démarche veut maintenir une vitalité certaine du centre-ville. « L’architecte a inspecté le bâtiment. Il a noté des fissures dans les murs, son ossature est fragilisée, la cheminée et le clocher sont en mauvais état. Le ministère des Affaires municipales a reçu le rapport », dit-il.

Ainsi l’église sera démolie pour faire place à la Coop Solidarité Santé Shooner-Jauvin qui abritera plus de médecins et une pharmacie. Un investissement de 2,5 M$.

« Si on ne faisait pas cela, elle déménageait dans une autre municipalité », soutient le maire.

Il faut savoir, poursuit-il, qu’elle accueille 7500 personnes par année. Une clientèle additionnelle pour les commerces de Pierreville.

« On se doit de garder ces services de proximité, ce qui rend notre municipalité plus attrayante. »

En retour de cette vente, Pierreville achète le bâtiment de la Coop au prix de l’évaluation pour y relocaliser sa bibliothèque, ses archives municipales et la Société historique. Ainsi des locaux de la mairie qui les abritaient seront libérés pour y aménager des bureaux. « Nos besoins ont augmenté depuis les fusions successives avec Saint-Thomas et Notre-Dame de Pierreville. »

La salle du conseil y sera aussi réaménagée. Cela réglera enfin les problèmes de stationnement, énumère M. Descôteaux.

« Nous n’avions pas le choix », poursuit-il. Cette décision rapportera quelque 35 000$ par année en taxes.

« Oui nous mettons 600 000$ dans ce projet: 325 000$ pour l’achat d’un bâtiment et 175 000$ pour la démolition de l’église et ce, sans avoir à emprunter un sou. De plus, on économisera 30 000$ par année que coûtaient le chauffage et les assurances de l’église. Je comprends que les gens soient attristés de la disparition de l’église. Mais il faut s’adapter aux réalités d’aujourd’hui. Nous tenterons de garder des traces de cette église dans le nouvel édifice de la coop », conclut-il.

Rappelons que les résidents des zones contiguës ont jusqu’au 9 décembre pour manifester leur opposition au projet, par écrit, spécifiant leur nom et adresse.

image