23 février 2017
La Commission scolaire veut réhabiliter l’école Saint-Viateur
Par: Sarah-Eve Charland
L’école Saint-Viateur se situe à l’intersection des rues Victoria et Guévremont, à Sorel-Tracy. | TC Média - Sarah-Eve Charland

L’école Saint-Viateur se situe à l’intersection des rues Victoria et Guévremont, à Sorel-Tracy. | TC Média - Sarah-Eve Charland

La Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy demande au ministère de l’Éducation de réaménager l’école Saint-Viateur, fermée depuis quelques années, afin d’ajouter six classes et un plateau sportif.

Publicité
Activer le son

L’école Saint-Gabriel-Lalemant est passée de huit à neuf sur l’échelle de défavorisation. Cela entraîne une diminution des ratios d’élèves par classe, un changement effectif à partir de l’automne 2017.

La CS de Sorel-Tracy peine maintenant à trouver des espaces pour accueillir toutes les classes nécessaires pour respecter les nouveaux ratios. L’école Maria-Goretti, située dans le même secteur, est également exploitée à pleine capacité.

« Le réaménagement de Saint-Viateur est une avenue intéressante pour le ministère. Notre orientation est de garder les élèves dans le même secteur sans pénaliser les autres écoles en supprimant, par exemple, des bibliothèques ou des locaux d’informatique », explique la directrice du Service des ressources matérielles, du transport et de l’informatique, Élizabeth Mc Donough.

L’école Saint-Viateur n’est pas disposée, actuellement, pour recevoir des élèves du primaire puisque les locaux ont été aménagés pour des cours de préparation au travail en usine en collaboration avec le Centre de formation en entreprise et récupération (CFER).

La demande consiste en la rénovation et la remise aux normes complète de l’école Saint-Viateur, l’aménagement de six classes supplémentaires, l’ajout d’un plateau sportif simple et l’aménagement d’une cour d’école.

Des classes dans des roulottes en attendant

Les commissaires ont également demandé au ministère d’installer quatre classes modulaires afin de pallier le problème en attendant d’avoir l’autorisation de rénover l’école Saint-Viateur. Ces classes, préfabriquées, se déplacent comme des roulottes et seraient jouxtées à l’école Saint-Gabriel-Lalemant.

« On ne sait pas si on aura une réponse rapidement pour le financement. On espère construire les classes modulaires cet été. Quand on aura les soumissions, on pourra parler des différentes options budgétaires », poursuit Mme Mc Donough.

image