30 juin 2016
La Commission scolaire souhaite vendre le terrain de l’école Bernard
Par: Sarah-Eve Charland
La Commission scolaire de Sorel-Tracy a l’intention de se départir d’un terrain adjacent à l’ancienne école Bernard. | TC Média - Pascal Cournoyer

La Commission scolaire de Sorel-Tracy a l’intention de se départir d’un terrain adjacent à l’ancienne école Bernard. | TC Média - Pascal Cournoyer

Avec pour objectif de mettre la main sur des revenus supplémentaires, la Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy souhaite vendre le terrain de la cour de l’ancienne école Bernard. La Ville de Sorel-Tracy s’est montrée intéressée à l’acquérir.

Faisant face à de nombreuses compressions, la CS a élaboré un plan triennal visant le redressement budgétaire de l’organisation. Ce plan, qui a été présenté aux médias en mai 2014, prévoyait, entre autres, que la CS vende certains bâtiments pour augmenter ses revenus.

Le 21 juin 2016, la direction générale a mentionné son intérêt de vendre la parcelle de terrain représentant l’ancienne cour de récréation de l’école Bernard située sur la rue Morgan à Sorel-Tracy.

« Le terrain est inutilisé. Il n’y a rien là-dessus. Si on est capable de céder le terrain pour un montant d’argent, ça serait à notre satisfaction », explique la responsable aux communications de la CS, Christine Marchand.

Pour le moment, la CS ne connaît pas la valeur du terrain puisqu’il faudra démembrer le lot en deux parcelles de terre distinctes. L’organisation souhaite garder l’école Bernard qui est louée pour le moment par différents organismes de la région, dont le Centre jeunesse de la Montérégie.

Les commissaires ont mandaté la directrice des Services des ressources matérielles, du transport et de l’informatique, Élizabeth Mc Donough et la directrice générale, Claudine Lachapelle, pour négocier le contrat de vente.

La CS a approché les organismes locataires de l’école Bernard, ainsi que la Ville de Sorel-Tracy. « La Ville de Sorel-Tracy a démontré un intérêt », affirme Mme Mc Donough.

La porte-parole de la Ville de Sorel-Tracy, Marie-Lise Tellier, a confirmé l’intérêt de la Ville à acquérir cette parcelle de terrain. Ce lopin de terre pourrait servir éventuellement à y construire un parc.

« On a demandé à obtenir plus de détails. La Ville est en attente de connaître le prix du terrain. Il est difficile d’en dire davantage puisqu’on en est là dans nos démarches. »

image