21 juin 2017
La Commission scolaire prévoit un déficit de 740 000$
Par: Sarah-Eve Charland
Les commissaires ont adopté à l’unanimité le budget 2017-2018. | Photo: TC Média - Archives.

Les commissaires ont adopté à l’unanimité le budget 2017-2018. | Photo: TC Média - Archives.

La Commission scolaire de Sorel-Tracy (CS) a décidé repousser le retour à l’équilibre budgétaire, préalablement prévu l’année prochaine. Elle a adopté un budget déficitaire pour l’année 2017-2018, le 20 juin.

Le ministère de l’Éducation a permis aux commissions scolaires du Québec d’adopter un budget déficitaire en pigeant jusqu’à 15% dans les surplus cumulés. La CS de Sorel-Tracy prévoit un déficit de 740 000$, plus du double de l’an dernier (272 000$).

« On profite de cette marge de manœuvre. Tant que le ministère nous l’autorise, je crois qu’il est bien d’en profiter », croit la directrice des Services des ressources financières, Marie-Claude Larrivée.

L’organisation a élaboré un plan triennal de redressement 2014-2017 afin d’atteindre l’équilibre budgétaire. Elle prévoyait, à l’époque, le déficit zéro en 2017-2018. Ce plan, qui a été présenté aux médias en mai 2014, est constitué d’une douzaine de mesures visant à réduire les dépenses ou à augmenter les revenus.

Cela ne veut pas dire que la CS enregistre un déficit aussi à la fin de l’année scolaire. « On aimerait arriver en deçà du déficit prévu », ajoute Mme Larrivée.

C’était le cas en 2014-2015. Alors que l’organisation prévoyait enregistrer un déficit de 1,6 M$, elle a terminé l’année financière avec un léger surplus de 194 000$.

Le ministère de l’Éducation n’a pas annoncé de nouvelles compressions budgétaires pour la prochaine année scolaire, mais a maintenu les compressions déjà en place, affirme Mme Larrivée.

Réinvestissement dans les services éducatifs

D’un autre côté, le ministère a réinvesti dans les services aux élèves. À Sorel-Tracy, il s’agit d’un investissement additionnel de près d’un million de dollars qui sera utilisé à l’embauche de personnel.

Selon les besoins des écoles, des techniciennes spécialisées, des orthophonistes, des orthopédagogues et des psychoéducateurs ont été embauchés.

Faits saillants du budget 2017-2018

Budget de dépenses de 76,3 M$

Surplus cumulés de 4,9 M$

Taux de taxe scolaire à 35¢ par 100$ d’évaluation foncière

image