24 août 2015
La Commission scolaire ne perd pas espoir
Par: Sarah-Eve Charland
TC Média - Sarah-Eve Charland

TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet d’agrandissement de l’école Saint-Roch ne serait pas mort. C’est du moins ce qu’un représentant du ministère de l’Éducation a confirmé au directeur général de la Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy, Michel Lefebvre.

Le 14 juillet dernier, la CS avait reçu une lettre indiquant que le projet avait été rejeté. Le maire de Saint-Roch-de-Richelieu, Claude Pothier, était monté aux barricades en interpellant le député de Richelieu, Sylvain Rochon.

Quelques jours plus tard, le directeur général de la CS et la directrice des ressources matérielles ont tous deux reçu un appel du ministère.

« On nous disait que le projet n’était pas mort et qu’on n’aurait pas dû recevoir cette lettre. Le dossier serait encore sur la table au Conseil du trésor », raconte M. Lefebvre.

Les intervenants de la CS et de la municipalité sont donc en attente d’une nouvelle du ministère. Le projet serait bloqué en raison de sa fonction communautaire, selon les informations obtenues par le directeur général.

Le projet de 4,1M$ résultera d’un partenariat avec la municipalité qui financera 40% de la construction du volet communautaire. La municipalité utilisera le plateau sportif et la bibliothèque en dehors des heures de classe.

« C’est un projet plein de rebondissements. On revit d’espoir. On continue à pousser le dossier », conclut M. Lefebvre.

image