18 décembre 2019
La Colonie Sainte-Jeanne d’Arc reçoit 6500 $ de la Fondation communautaire de Postes Canada
Par: Jean-Philippe Morin

Jessica Charland, de la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc, reçoit l’argent de la Fondation communautaire de Postes Canada. Photo gracieuseté

La Fondation communautaire de Postes Canada a remis, à la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc, une subvention de 6 500 $ pour un important projet, soit le développement d’une programmation scientifique, qui aura lieu au 10 020, route Marie-Victorin, à Contrecœur.

Le projet permettra aux jeunes qui fréquentent le camp de vivre une activité à caractère scientifique et ils pourront mieux connaître la faune et la flore qui s’y retrouve. « La subvention de la Fondation communautaire Postes Canada permettra aux campeuses de la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc de développer leur curiosité face aux sciences naturelles et de faire des apprentissages dans un contexte ludique », a affirmé la directrice générale par intérim de la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc, Jessica Charland.

La Fondation communautaire de Postes Canada est en mesure de financer chaque année des programmes importants dans des localités à l’échelle du pays grâce à la générosité des clients de la Société d’État. Depuis 2012, elle a versé au-delà de 8 M$ à plus de 780 organismes communautaires partout au Canada.

Fondée en 1928, la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc est un organisme à but non lucratif qui a pour mission d’offrir à de jeunes filles âgées de 4 à 14 ans, de toutes situations socioéconomiques, un camp de vacances comportant un programme d’activités de loisir de qualité, diversifié, éducatif et unique.

De plus, la Colonie offre un programme de Répits, qui permet à des jeunes, qui sont référés par des organismes, d’avoir une fin de semaine au camp pour faire diverses activités de qualités et diversifiés. Puis, l’organisme ouvre ses portes aux écoles durant les mois de mai et juin afin de leur offrir un programme de Classe nature, qui est une journée à la Colonie qui leur permet de faire des activités de plein air sous la supervision de moniteurs.

image