24 avril 2017
La Collection Denis St-Martin: la carte de Champlain Duval
Par: Deux Rives
Gravée au burin sur cuivre et imprimée par Pierre Duval sur du papier parchemin dans les dimensions de 34,5 x 53,8 cm, la carte comporte un cartouche qui s’écrit et se lit comme suit : (Le Canada faict par le Sr de Champlain. ou sont La Nouvelle France La Nouvelle Angleterre La Nouvelle Holande La Nouvelle Suede La Virginie & c. Avec les Nations voisines et autres Terres nouvellement decouvertes. Suivant les Memoires de P. du Val Geographe du Roy. A Paris en l’Isle du Palais. Avec Privilege 1664) | Germain Martin

Gravée au burin sur cuivre et imprimée par Pierre Duval sur du papier parchemin dans les dimensions de 34,5 x 53,8 cm, la carte comporte un cartouche qui s’écrit et se lit comme suit : (Le Canada faict par le Sr de Champlain. ou sont La Nouvelle France La Nouvelle Angleterre La Nouvelle Holande La Nouvelle Suede La Virginie & c. Avec les Nations voisines et autres Terres nouvellement decouvertes. Suivant les Memoires de P. du Val Geographe du Roy. A Paris en l’Isle du Palais. Avec Privilege 1664) | Germain Martin

Dans le cadre des fêtes du 375e anniversaire de Sorel-Tracy, le collectionneur Denis St-Martin présente, chaque dernier mardi du mois et tout au long de l’année 2017, une série de douze petites chroniques historiques reliées à l’histoire de Saurel et tirées de livres, de manuscrits, de cartes d’époque, tous des originaux de sa Collection. Voici la quatrième à propos de la carte de Champlain Duval de 1664.

Cette très rare et magnifique carte géographique est un original de 1664, réalisé par le géographe Pierre Duval à partir de la matrice en cuivre de la carte dessinée par Samuel de Champlain en 1616. C’est chez un antiquaire spécialiste de livres anciens et d’estampes anciennes que Denis St-Martin découvrait il y a plus de dix ans, cette authentique carte ancienne du XVIIe siècle.

Avant d’imprimer cette version, Duval y apporta les dernières découvertes de l’époque. Toutefois, le nom de Sorel ne s’y retrouve pas puisque le régiment de Carignan-Salière ne devait arriver dans la région qu’en 1665. Néanmoins, la rivière Richelieu y apparait sous son nom d’aujourd’hui de même que le nom Canada; la frontière avec la Nouvelle-Angleterre y est bien tracée, le nom des principales nations amérindiennes s’y retrouve, de même que Beau Port, Quebec et Trois Rivieres; des dizaines de rivières et de lacs sont identifiés et portent encore les mêmes noms.

image