12 octobre 2017
La Chambre de commerce se retire de l’organisation du débat électoral
Par: Sarah-Eve Charland
Le directeur général de la Chambre de commerce Sylvain Dupuis et son président Laurent Cournoyer ne sont plus à la tête de l’organisation du débat électoral du 25 novembre. |  © TC Média - Archives-Pascal Cournoyer

Le directeur général de la Chambre de commerce Sylvain Dupuis et son président Laurent Cournoyer ne sont plus à la tête de l’organisation du débat électoral du 25 novembre. | © TC Média - Archives-Pascal Cournoyer

Deux semaines après que le maire sortant de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, ait annoncé qu’il se serait pas du débat électoral, la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy a annoncé qu’elle se retirait de l’organisation. La radio CJSO et la webtélé IPIX.TV géreront la tenue de l’événement le 25 octobre.

« Si le problème est la Chambre de commerce, on va se retirer. On s’occupait de la location de la salle et de la gestion des sous. On ne faisait pas d’argent avec l’événement puisque les profits étaient remis à la Fondation du Cégep de Sorel-Tracy. On laisse donc la place aux médias », explique le directeur général de la Chambre, Sylvain Dupuis.

Il ajoute que l’implication de l’organisation se limitait à la vente des billets, à la gestion financière et à la promotion de l’événement. Les questions étaient développées par un comité indépendant.

Le propriétaire d’IPIX.TV, Philippe Manning, et le directeur des nouvelles de CJSO, Jean Lemay, s’occupent désormais de l’organisation du débat électoral. Ils ont engagé l’ancien journaliste à Radio-Canada, Louis Lemieux, qui agira comme animateur.

« On voulait s’assurer d’être le plus transparent possible, affirme Philippe Manning. On veut être plus blanc que blanc. C’est pour cette raison qu’on a fait appel à Louis Lemieux. Il ne vient pas de la région. On ne peut pas trouver plus neutre. »

Le débat se déroulera sans public dans les studios d’IPIX.TV. Il sera webdiffusé sur le site Internet du média et sur les ondes de CJSO.

Louis LemieuxM. Manning sera responsable d’écrire les questions. Il s’inspirera du travail déjà réalisé par le comité indépendant qui avait été mis en place par la Chambre de commerce. Les journalistes des autres médias seront aussi appelés à formuler des questions en vue du débat.

La formule n’est pas encore déterminée. L’organisateur ne sait pas encore de quelle façon le public pourra participer. « On n’est pas du tout fermé à faire participer le public. On veut un débat dynamique. Ce qu’on sait, c’est qu’il ne sera pas stérile. »

Le maire avait refusé de participer

Le maire sortant, Serge Péloquin, avait annoncé par le biais d’une lettre son refus de participer au débat. Il soutenait que la Chambre de commerce n’avait plus la légitimité de chapeauter le débat puisque son président Laurent Cournoyer avait déclaré son appui à un autre candidat.

Il avait toutefois mentionné vouloir participer à un débat mis sur pied par une organisation neutre.

Contacté à ce sujet, M. Péloquin préférait s’enquérir de tous les détails avant de commenter.

Plus de détails à venir.

image