18 novembre 2019
Sainte-Victoire songe à transformer sa caserne en garage municipal
Par: Sébastien Lacroix

L'édifice est situé au 510, rang Sud, à Sainte-Victoire-de-Sorel. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Inutilisée par le Service de de protection et d’intervention d’urgence de la Ville de Sorel-Tracy, la caserne satellite de Sainte-Victoire-de-Sorel pourrait être définitivement fermée à compter du 1er janvier prochain. L’édifice serait ensuite repris par la Municipalité qui compte toujours s’en servir comme garage, mais pour y entreposer des véhicules de la voirie ainsi que quelques équipements.

Publicité
Activer le son

C’est la solution qu’étudie le conseil municipal pour consolider l’édifice qui était devenu désuet et ne pouvait plus être considéré comme une caserne satellite.

D’abord, parce qu’il n’y a pas de pompiers qui y assurent une présence. Ce qui est un prérequis en vertu des nouvelles normes du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie.

Ensuite, puisque le bâtiment est trop petit pour abriter les nouveaux camions, dont les dimensions sont plus grandes qu’à l’époque. Ce qui entraînera bientôt des problématiques. Puisque celui qui s’y trouvait aura bientôt 25 ans et ne répondait plus aux normes en sécurité incendie.

Pas d’impact sur la couverture

Par ailleurs, le Bureau de l’Assurance du Canada (BAC) et le Service d’inspection des assureurs incendie (SIAI) ont déjà confirmé que la présence d’une caserne satellite n’est plus considérée dans le portrait de la protection incendie.

Ce qui signifie que sa disparition n’affectera pas la couverture de risques pour les résidents. « [Le Service de protection et d’intervention d’urgence de] Sorel est capable de répondre [en dépêchant] 10 pompiers en 15 minutes, indique le maire Michel Aucoin. Les assureurs vont peut-être en profiter pour augmenter les prix, mais nous, si on dit que la caserne satellite est encore là, c’est une genre de « fraude ». Parce qu’elle n’est plus disponible. »

Une rencontre d’information pour informer la population de cette décision se tiendra le mardi 19 novembre, à 20 h au Centre récréatif Lemay-Tellier.

image