12 novembre 2019
Championnats de section A en patinage artistique
Kim DeGuise Léveillée sacrée championne québécoise senior
Par: Jean-Philippe Morin

Kim DeGuise Léveillée (au centre) a goûté à sa première victoire en plus d’un an, ce qui fait d’elle la championne québécoise en patinage artistique. Photo gracieuseté

Kim DeGuise Léveillée a été sacrée championne provinciale dans la catégorie senior à l’occasion des Championnats de section A de patinage artistique qui se sont déroulés à Gatineau, les 2 et 3 novembre.

Revenue au Québec depuis juin après presque deux ans en Ontario, la Soreloise ne pouvait demander mieux. « Je m’entraine à Sainte-Julie avec de nouveaux entraîneurs depuis juin, donc c’est certain qu’avec mon retour au Québec, mon retour à l’école à l’UQAM, mes nouveaux entraîneurs… je ne savais pas trop à quoi m’attendre! », lance la jeune femme de 21 ans.

Malgré tout, elle dit avoir travaillé fort en quelques mois pour en arriver là. « Je ne m’attendais pas à ça, je ne visais pas la victoire honnêtement. Mon objectif était de garder le focus sur les bonnes choses que je faisais à l’entraînement. Dans une compétition, il peut arriver plein d’affaires. Je voulais juste y aller un élément à la fois. Je ne me suis pas mis de pression », explique-t-elle.

La patineuse soreloise est donc qualifiée pour les Défis de Patinage Canada qui auront lieu du 28 novembre au 1er décembre, à Edmonton en Alberta. Lors de cette compétition, elle doit se qualifier parmi les 18 premières pour accéder aux Championnats canadiens de patinage artistique qui auront lieu à Mississauga, en Ontario, du 13 au 19 janvier 2020.

L’an dernier, elle ne s’était pas qualifiée pour cette importante compétition, une première pour elle. La patineuse a pourtant eu d’intéressants résultats en carrière aux Championnats canadiens (5e en 2015, 9e en 2016, 13e en 2017 et 6e en 2018).

Retour au Québec

Après sa contre-performance aux Défis de l’Est et de l’Ouest en novembre 2018, elle avait remis en question la poursuite de sa carrière. Puis une opportunité est survenue.

« J’ai fait partie de la série Spinning Out diffusée sur Netflix. C’est une série de patinage artistique et j’ai doublé deux actrices. C’était une super belle occasion pour moi », raconte-t-elle.

Puis, en mai 2019, la Soreloise a participé à une compétition à Buffalo qui ne s’est pas bien passée. C’est à ce moment qu’elle a décidé de revenir au Québec, elle qui a patiné en Ontario d’octobre 2017 à juin 2019.

« J’ai beaucoup apprécié mon expérience en Ontario, mais il était temps que je revienne chez moi », conclut-elle.

À lire aussi:
Rose Théroux championne québécoise chez les pré-novices
Maude Frappier s’envolera aussi pour Edmonton

image