28 août 2018
Spectacle DRÔLD'R
JiCi Lauzon est satisfait de son retour sur les planches
Par: Xavier Demers
BV : JiCi Lauzon et Corina Bastiani, lors d'une des représentations du spectacle DRÔLD'R, au café-théâtre Les Beaux Instants (Photo : gracieuseté/Simon Ménard)

BV : JiCi Lauzon et Corina Bastiani, lors d'une des représentations du spectacle DRÔLD'R, au café-théâtre Les Beaux Instants (Photo : gracieuseté/Simon Ménard)

Après 18 représentations de son spectacle DRÔLD’R en six semaines au café-théâtre Les Beaux Instants de Sorel-Tracy, JiCi Lauzon voulait renouer avec le public et considère que c’est « mission accomplie ».

Publicité
Activer le son

« Je cherchais à retrouver le public après 15 ans dans les sous-sols, les studios de Radio-Canada, a déclaré M. Lauzon. On est enfermés quand même, le contact avec les gens est différent. C’est ce que je voulais vivre et je l’ai vécu comme il faut. L’objectif, c’était de parler d’environnement et de politique sans se fâcher et, pour moi, de revenir à la musique. »

En tout, ce sont plus de 1 000 personnes qui se sont déplacées pour les 18 représentations. La deuxième soirée, promue par le député Louis Plamondon, a été la plus achalandée, avec environ 200 spectateurs. Chaque représentation comptait environ 50 personnes, estime M. Lauzon.

« C’est une belle salle, bien équipée et le personnel est gentil, a-t-il affirmé. On a pu tourner des choses. L’objectif pour la suite, c’est de prendre ces images-là et faire connaître le spectacle sur le web et les réseaux sociaux. »

Avec l’offre de plus en plus grande et diversifiée, grâce entre autres à Internet, le défi d’attirer le public est de taille.

« Faire sortir le monde, aujourd’hui, c’est tout un travail, a confié M. Lauzon. C’est très différent de ce que c’était quand j’ai commencé. Aujourd’hui, il faut faire énormément de promotion. Il y a 30 ans, il y avait un boom. Aujourd’hui, on est dans l’après-boom. Je ne suis quand même pas une nouveauté dans les parages, les gens ont peut-être oublié. »

Environnement

Le spectacle de JiCi Lauzon, qui s’était présenté aux élections fédérales de 2015 pour le Parti vert dans Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères, était axé sur l’environnement, lui qui en fait un cheval de bataille.

« Ce spectacle-là est né dans l’environnement, à la suite de la politique. Il y a un constat qui est fait dans le spectacle et je voulais venir à la défense des grenouilles, tout en restant léger. Il y a des gens qui nous ont apporté des bibelots de grenouille, des toutous », a-t-il raconté, en riant.

Non seulement le message était axé sur l’environnement, mais les organisateurs ont fait des efforts afin de rendre le spectacle écoresponsable.

« On avait des verres qui étaient compostables. C’était vraiment un  »éco-show ». Je suis content de ça. Corina [Bastiani, des Productions JiCi] a beaucoup travaillé de ce côté-là. »

La suite

JiCi Lauzon espère éventuellement faire une tournée de son spectacle.

« La suite, c’est de partir en tournée, continuer de partager mon discours. Ce que j’ai découvert, c’est que j’aime encore plus chanter et faire chanter que tout le reste. Je suis né là-dedans, au 2 Pierrots, à Montréal. »

image