9 janvier 2020
JiCi Lauzon devient capitaine pour le Biophare
Par: Katy Desrosiers

JiCi Lauzon sera guide pour les randonnées nature du Biophare dès cet été. Photo Simon Ménard

Comédien, chanteur, politicien et humoriste, JiCi Lauzon ajoute une corde à son arc et devient capitaine. Après être tombé sous le charme de la région, mais surtout des îles de Sorel, l’artiste a choisi de devenir guide pour les randonnées nature du Biophare.

Publicité
Activer le son

« La protection de l’environnement, c’est pas mal là-dedans que je m’enlignais quand j’ai fait la campagne électorale [de 2015 pour le Parti Vert du Canada], mais la politique, je me rends compte que ce n’est pas mon sport préféré. Je préfère parler de la beauté de la nature. Je le fais dans mes chansons, puis je vais le faire en tant que guide », souligne-t-il.

L’ancien politicien avoue avoir été impressionné lorsqu’il a découvert la réserve faunique reconnue mondialement. Dans les dernières années, il a réalisé une dizaine de randonnées nature, entre autres avec le capitaine Yves Marchand. Lorsqu’il a entendu la directrice du Biophare, Anne-Marie Dulude, dire qu’elle cherchait des guides, il a sauté sur l’occasion.

Il a déjà bien appris l’histoire des lieux, mais il est impatient d’en apprendre plus sur l’eau, les fonds, l’exploration et l’exploitation de l’endroit, le dragage et le lac Saint-Pierre et sur la faune et la flore.

Aussi, d’ici l’été, il suivra différentes formations pour se familiariser davantage avec la navigation sur le fleuve. M. Lauzon a toutefois déjà piloté des voiliers lorsqu’il travaillait pour les Clubs Med dans les années 80. L’ancien comédien affirme qu’il aime être sur l’eau et faire du bateau depuis toujours. Il est fier de ce changement de cap, lui qui n’a plus nécessairement envie de courir après des rôles à la télévision.

« J’explore autre chose. Je me rends compte que j’ai travaillé dans des quotidiennes toute ma vie. Les gens ne réalisent pas que tous les jours, t’apprends des textes. […] Je veux faire une job plus proche du monde. C’est toujours de la communication, mais plus douce et plus juste pour moi », explique-t-il.

Une touche particulière

JiCi Lauzon compte ajouter une touche d’humour lors des randonnées qu’il effectuera. « Disons qu’il y a autant de choses drôles que de choses sérieuses à dire, mais je veux faire ça joyeusement. Je ne veux pas être comme un Gilligan dans les îles de Sorel », lance-t-il en riant.

L’artiste ne sait pas si sa notoriété attirera plus de participants aux randonnées.

« Je n’aime pas tellement parler de ma « notoriété » parce que je ne sais pas laquelle j’ai. J’ai eu une belle vie d’artiste jusqu’à maintenant. […] J’espère c’est sûr que les gens vont venir faire des tours de bateau avec JiCi Lauzon. […] Anne-Marie travaille tellement fort et pour la Ville de Sorel-Tracy, ce projet-là est grand. C’est une belle carte de visite », souligne-t-il.

Un côté pédagogue

L’artiste avoue avoir une part de lui qui aime transmettre des connaissances. Après avoir joué un enseignant pendant une quinzaine d’années à la télévision dans le téléroman Virginie, il en est devenu un dans la réalité.

Dorénavant, il enseigne aussi l’anglais au Centre de formation professionnelle de la région. Il pourra aussi se servir de cette compétence pour attirer des touristes anglophones aux randonnées nature.

JiCi Lauzon n’abandonne pas pour autant la musique. L’homme, qui a récemment déménagé à Sorel-Tracy, retournera en studio en janvier pour enregistrer de nouvelles chansons.

image