3 août 2020
Championnat provincial junior par trous
Jérémy Godin devient le premier golfeur sorelois à décrocher le titre
Par: Sébastien Lacroix
Jérémy Godin était classé 24e au Québec avant la tenue du championnat provincial junior par trous. 
Photo gracieuseté – Golf Québec

Jérémy Godin était classé 24e au Québec avant la tenue du championnat provincial junior par trous. Photo gracieuseté – Golf Québec

Jérémy Godin a remporté le championnat provincial junior par trous qui a été présenté au club de golf Summerlea, du 27 au 29 juillet dernier. Un tournoi sous la formule « match-play » auquel étaient qualifiés les 32 meilleurs golfeurs de moins de 18 ans au Québec.

Publicité
Activer le son

Un titre qu’il a arraché en prolongation en calant un coup roulé pour la normale. Ce qui mettait le point d’exclamation à 91 trous de golf disputés en trois jours. Un véritable marathon pour le jeune de 17 ans qui devait se lever aux aurores pour se rendre dans l’ouest de Montréal et revenir le soir.

« Lundi, mardi et mercredi, je me suis levé à 4 h, indique celui qui s’entraîne au Club de Golf Les Dunes avec le professionnel Jasmin Frappier. Le dernier jour, j’ai eu de la misère à me lever de mon lit. Ç’a été très difficile autant d’un point de vue mental que physique. »

Classé au 24e rang, le Sorelois n’a pas du tout eu de complexe d’infériorité en battant des adversaires qui étaient classés beaucoup plus haut que lui. D’entrée de jeu, il a éliminé Guillaume Paquette et Anthony Jomphe, respectivement 9e et 8e tête de série. Le lendemain il a disposé du favori Logan Boucher sur son propre terrain avant de faire une seule bouchée de Justin Fedele, 12e au classement.

En finale, il affrontait Mathieu Lafontaine, un membre de Summerlea qui avait lui aussi éliminé d’excellents golfeurs. Après avoir créé l’égalité au 17e trou, grâce à un birdie, Godin a remporté les grands honneurs au 19e, en réalisant la normale. Son adversaire n’a pu faire mieux qu’un boguey après avoir débordé le vert sur son deuxième coup.

« Le numéro à côté du joueur ne me faisait pas peur. Je savais que j’étais capable de les battre, a-t-il confié. Parce que [dans un match-play], il faut savoir performer au bon moment. C’est plus motivant qu’une ronde normale au total des coups où t’es toujours en train d’essayer de te rattraper. Tandis que là, à chaque trou, tu effaces et tu recommences. »

Celui qui en était à son premier tournoi provincial de la saison n’avait pas une longue expérience dans ce type de compétition. Il tout de même établi son plan de match dès le départ et il n’y a pas dérogé. « À chaque fois que je me présentais, je pensais à y aller pour faire un bon coup. Quand je m’installais, j’étais confiant et les résultats ont été très bons », raconte Jérémy Godin.

Depuis la tenue du championnat junior par trous, en 1995, il est le premier Sorelois à mettre la main sur le titre. Il ajoute son nom à une liste de gagnants comme Lee Cury, qui a foulé les parcours de la PGA, ou encore Malik Dao, qui est considéré comme l’un des plus beaux espoirs au Québec.

Une victoire qui devrait aussi lui donner confiance pour le reste de la saison, mais également pour la suite de sa carrière. Lui qui ambitionne de jouer sur le circuit universitaire américain.

image